​Etude : les marques américaines 202 % plus chères que Primark

Après avoir fait parler en Europe, et notamment en France, l’enseigne Primark se fait désormais remarquer aux Etats-Unis, Morgan Stanley publiant une étude statuant que ses concurrents locaux proposent des produits 202 % plus chers.

Morgan Stanley research

Seule l’enseigne Walmart semble en mesure de concurrencer Primark sur le terrain des prix, avec des tarifs tout de même 36 % supérieurs à ceux de l’entreprise irlandaise. Mais c’est surtout Old Navy, enseigne à bas prix qui fut longtemps le seul facteur de croissance du groupe Gap, qui est exposée, avec des prix presque deux fois plus élevés.

Arrivé aux Etats-Unis en septembre 2015, Primark compte à ce jour deux magasins, à Boston et Philadelphie. Six autres ouvertures supplémentaires sont attendues durant le reste de l’année calendaire outre-Atlantique, tandis qu’une ouverture supplémentaire est déjà programmée pour 2017 dans le New Jersey.

Morgan Stanley research

De quoi inquiéter les concurrents locaux. Primark repose en effet sur un modèle peu répandu, produisant chez les mêmes fournisseurs que ses concurrents, mais réduisant les prix des productions via des commandes massives et proposant les produits à très bas prix en ne s’accordant qu’une faible marge. Le modèle reposant au final sur la quantité de produits achetés dans de vastes magasins devenus des « destinations ».

Alors que les ventes de sa maison-mère s’essoufflaient, Primark continuait de se renforcer sur son dernier exercice, clos le 12 septembre. Les ventes de l'enseigne étaient ainsi en hausse de 13 % à taux de change constant et de 1 % à périmètre comparable.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversDistribution