​Lululemon poursuit Under Armour pour trois soutiens-gorge de sport

La marque canadienne d’athleisure Lululemon accuse l’américain Under Armour d’avoir copié trois modèles de soutien-gorge dédiés au sport déposés en 2014.

A gauche, le modèle Lululemon, à droite, le modèle Under Armour. - Lululemon, left; Under Armour, right

La plainte a été déposée devant le tribunal fédéral du Delaware et repose essentiellement sur la similarité du design des doubles bretelles s’entrecroisant dans le dos, offrant un soutien plus équilibré. Un modèle qui, pour Lululemon, est désormais largement associé à sa signature. A l’affaire s’ajoute la différence de prix entre les deux marques : Lululemon propose son modèle pour 52 dollars, le modèle incriminé d’Under Armour l’étant lui pour 40 dollars. Under Armour n’aurait pour l’heure pas réagi à la plainte.

Outre-Atlantique, l’affaire illustre surtout la concurrence rude du marché de l’athleisure, en croissance depuis plusieurs saisons. Marché sur lequel Under Armour et Lululemon doivent notamment faire face au géant Nike, qui a fait des femmes l’une de ses principales cibles commerciales. Une étude NPD révélait l’an passé que 41 % des « millenials » américaines portent un soutien-gorge de sport au moins une fois par semaine. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

SportIndustrieBusiness