A Strasbourg, Puma va s'installer à proximité de son grand rival

Comme sur les terrains, la compétition stimulerait-elle les équipementiers sportifs ? A l'instar de leur siège historique allemand d'Herzogenaurach, Adidas et Puma vont se côtoyer à Strasbourg. Quelques semaines après l'inauguration des nouveaux locaux de la marque aux trois bandes dans le quartier Wacken, à Strasbourg, juste en face du Parlement européen, Puma présente son projet de nouveau siège France. Celui-ci doit ouvrir en septembre 2020 à... moins d'un kilomètre de distance. De quoi créer un véritable pôle.


Esquisse du futur siège de Puma France à Strasbourg - Puma

Le félin, aujourd'hui basé à quelques kilomètres de là, à Illkirch, va s'installer à la place du Théâtre du Maillon. les travaux doivent débuter en mai 2019. Ils disposera à terme de quatre étages de 1 000 mètres carrés. « Le premier étage sera dédié aux présentations des collections pour les partenaires de la marque, le deuxième rassemblera une salle de fitness et le réfectoire et les troisième et quatrième étages seront les espaces de travail pour les collaborateurs de l’entreprise, précise la marque emmenée par son directeur général France, Richard Teyssier. Enfin, un rooftop intégrera un mini-terrain de football et une terrasse. »

Le projet a été imaginé par les cabinets d'architectes DRLW Architectes et King Kong, qui ont conservé dans leur plan l'actuelle porte des expositions, mais l'ont revisité avec un projet de façade de verre. Le bâtiment permettra d'accueillir 120 des 230 salariés de l'entreprise en France.

Au niveau global, Puma, dont Kering se désengage, avait réalisé un chiffre d'affaires de 4,136 milliards d'euros sur son exercice 2017 et avait affiché une croissance de 15,9 % par rapport à 2016.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

SportBusiness