Aday, spécialiste de l'habillement technique et durable, lève 2 millions de dollars

Le portail américain de vente directe d’habillement au consommateur Aday annonce avoir levé deux millions de dollars (1,69 million d'euros) en vue de développer son offre de pièces techniques, durables et intemporelles. S’inscrivant en opposition à la surconsommation d’habillement induite par la multiplication des collections, la start-up d'outre-Atlantique entend proposer une approche plus rationnelle de la mode.


Des vêtements - Aday

Lancé en 2015 à New York, Aday propose ainsi à ses clients une gamme de produits aux propriétés techniques, comme la thermorégulation, le séchage rapide ou encore la protection UV,  le tout en veillant à trouver des fournisseurs officiant dans le respect de l'environnement.

Ce nouveau tour de table permet à la structure de porter à 3,1 millions de dollars les sommes levées depuis son lancement. La société revendique le soutien de Cowboy Ventures, Truestart et Venrex, des fondateurs de The Kooples, Deliveroo, Lyst ou Amorelie et Zolan, ou de dirigeants de Google, Net-a-Porter, Goldman Sachs et Spotify.

Avec une politique physique pour l’heure tournée vers les pop-up stores, Aday réaliserait à ce jour 90 % de ses ventes via sa boutique en ligne. Selon le site d'informations américain Techcrunch, une première boutique physique permanente serait en projet pour 2018.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversInnovations