Adidas : les segments qui boostent la croissance au troisième trimestre

Pour la première fois, Adidas réalise un chiffre d'affaires au-delà des 5 milliards d'euros sur un trimestre. Le groupe allemand voit ses ventes atteindre 5,7 milliards d'euros et croître de 9 %, avec notamment des progressions de 31 % en Amérique du Nord, de 28 % dans la zone Grande Chine et de 39 % sur son activité e-commerce. La zone Europe de l'Ouest nuance ces performances avec une progression de 7 % du fait « d'un marché et d'un retail en ralentissement » dans la zone. Surtout, cette croissance se fait plus rentable, avec des marges qui s'améliorent nettement. Le groupe glisse notamment qu'il voit ses ventes à plein tarif progresser par rapport à l'an passé.

La collection Pharrell Hiking chez Adidas Originals - Adidas Originals

Mais quels sont les segments qui ont porté cette croissance ? Reebok affiche une hausse de 1 % de ses ventes avec une réorganisation de son activité et la fermeture de la moitié de ses boutiques en Amérique du Nord, et une hausse de ses ventes de 22 % en Europe de l'Ouest.

C'est donc Adidas qui réalise une progression de 13 % sur le trimestre. La marque aux trois bandes voit ses ventes running progresser de 16 %, avec une hausse de 20 % sur la chaussure.

Surtout, son lifestyle a toujours le vent en poupe, même si le bond est moins impressionnant que sur les derniers trimestres, où la hausse passait les 30 %. Originals progresse de 22 %, en hausse à deux chiffres dans toutes ses zones géographiques. Dans ce segment, les ventes de ses nouveaux modèles de chaussures sont en hausse de 40 % et pèsent à présent plus que les rééditions de modèles (Stan Smith, Superstar...). Neo est en hausse de 30 %.

Par ailleurs, la marque veut profiter de son expansion sur la Toile. « Nous sommes définitivement en train de donner la priorité à notre canal en ligne, par rapport aux autres, explique Harm Ohlmeyer, le directeur financier du groupe. Et il va y avoir quelques lancements en amont sur le net, tout comme pour les modèles clés que nous lançons de manière limitée. Mais c'est la manière dont nous voulons créer de l'exclusivité sur Internet. »

Pour l'ensemble de son exercice, le groupe, qui prépare le lancement de ses actions pour la Coupe du monde de football 2018 en Russie, table sur un chiffre d'affaires en hausse de 17 % à 19 % à taux de change constant. Et vise un résultat net compris entre 1,36 et 1,39 milliard d'euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - ChaussuresSportBusiness