Afrik Fashion Show célèbre les ressources créatrices de l'Afrique

La couleur noire a été une des dominantes utilisées par la quinzaine de créateurs venus de toute l'Afrique au 12e Afrik Fashion Show d'Abidjan qui a réuni environ 2 000 spectateurs dont de nombreuses célébrités samedi dans un grand hôtel de la capitale économique ivoirienne.


12e Afrik Fashion Show - S.KAMBOU / AFP

Plusieurs stylistes dont Gilles Touré, Elima ou Michelle Yakice ont en effet composé des défilés où le noir était très présent servant parfois à mettre en valeur des couleurs vives. « On voit des tenues modernes, des africaines, c'est très diversifié », a commenté la mannequin ivoirienne Dao Saffou à propos de ce rendez-vous annuel très prisé avec des créateurs du Sénégal, du Togo, de RDC ou du Burkina Faso.

« C'est important d'être là, c'est le carrefour de la mode », a affirmé la créatrice burkinabè Koro DK qui a présenté une collection « Fleur de femme ». « C'est un défilé comme à Paris ou aux Etats-Unis. On n'a pas les mêmes acheteurs, c'est vrai, mais les idées sont là. L'Afrique est pleine de ressources », a ajouté la créatrice, qui s'est en partie formée en France.

« C'est l'Afrique qui s'exporte. C'est la fête », s'est réjoui l'Ivoirien Gilles Touré, un des créateurs vedette africain, qui a proposé une collection en noir et blanc « No colors, hommage au Christian Dior des années 1990 », a-t-il précisé.

Il balaie les idées reçues sur la faiblesse économique du continent : « Il y a une mode africaine. On s'habille à Adjamé, Yopougon (deux quartiers pauvres d'Abidjan) comme à Cocody (quartier huppé). Même si parfois, on a recours aux friperies, c'est aussi une mode! Le pantalon reste le pantalon. J'ai notamment remarqué des pagnes tissés mais on peut mettre du noir ou du rouge sans avoir peur de ne pas être Africain".

« On n'a plus rien à envier à l'Europe », souligne l'Ivoirien-Libanais Reda Fawaz, une des vedettes du milieu. « On a de grands talents, l'Afrique s'exprime très bien en mode. On a des créateurs qui sortent de l'ordinaire. »

Le créateur estime que l'ensemble du secteur mode en Côte d'Ivoire emploie près de 300 000 personnes. « C'est un secteur porteur qui contribue lourdement au développement économique », ajoute Isabelle Anoh, l'organisatrice.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Mode - Prêt-à-porterDéfilés