Aisthæt repense le cuir de luxe à travers les codes du streetwear

Il a fait ses armes dans le luxe. Celui qui avait 18 ans au début des années 1990 s’amuse de voir les codes de sa jeunesse, du streetwear au sport, repris par les jeunes d’aujourd’hui. Ludovic Alban a notamment été assistant du directeur du style homme chez Yves Saint Laurent avant d’occuper le poste de styliste cuir et outerwear chez Hermès homme puis d'accéder au grade de directeur artistique chez Carven homme. Il a ensuite travaillé sur les collections de Look puis de Chevignon. Ce n’est donc pas un hasard si sa marque, Aisthæt (comprendre esthète, ndlr), lancée en janvier dernier, mélange les univers chers à ce citadin. « J’ai voulu créer une passerelle entre le luxe et l’énergie contemporaine en présentant des pièces iconiques du vestiaire masculin, blouson, parka, hoody ou trench, réalisées dans des ateliers d’excellence à Paris », indique le créateur.


Parka en agneau ultra-souple aux faux airs de nylon - Nicolas Guiraud

Sa marque se scinde en deux gammes : le "made to order" réalisé sur commande dans la pure tradition des selliers-maroquiniers et la collection prêt-à-porter. La première est conçue dans des peaux (de veau) des tanneries Haas en Alsace, connues dans le luxe et propriété de Chanel. La collection, elle, travaille notamment avec une peau d’agneau espagnole hyper souple et résistante qui rappelle le nylon et une peau de veau d’une tannerie écoresponsable de Florence.

Si la qualité des produits semble irréprochable, le plus dur pour lui a été de proposer « des prix en phase avec le marché ». La fourchette de prix en boutique démarrant à 2 100 euros restreint, de fait, les revendeurs potentiels. Pour le moment, seul le magasin multimarque Duchatel à Biarritz, qui distribue à la fois les grands noms du luxe comme Balenciaga, Lanvin ou Moncler et des créateurs plus confidentiels tels que Jay Ahr, a acheté la collection. Dès le début de l'année prochaine, la marque lancera son e-shop.

Ludovic Alban sait qu’il va falloir du temps pour implanter ses produits urbains de luxe. En attendant, il continue son activité de conseil auprès des marques de mode masculine et de sport au sein de Paris Phoenix Studio, la structure qu’il a montée avec son épouse, Emilie Fontaine.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversCréationBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER