Amélie Pichard change de cap

Amélie Pichard revoit totalement son modèle pour se placer au plus près de ses clientes. Elle fait ainsi évoluer son offre et sa stratégie de distribution, avant d'accueillir des investisseurs et d'ouvrir sa première boutique à l'enseigne à Paris.

La collection Amélie Pichard pour The Webster à Miami - Amélie Pichard

La créatrice de chaussures et d'accessoires a choisi de délaisser la présentation de collections saisonnières : « Finies les Fashion Weeks, les collections, j'invente une nouvelle façon de faire du wholesale ». Le but ? « Envisager un futur décomplexé, plus simple, plus lisible, en se libérant des distributeurs pour récupérer à mon compte la façon de vendre », précise celle qui a fondé sa propre griffe de chaussures et d'accessoires en 2010. L'offre se modifie donc avec une ligne d'intemporels reconduite dans le temps, ponctuée de nouveaux modèles quand bon lui semble, avec surtout la mise en place de collaborations inédites pensées uniquement pour un seul concept store, en partenariat. 

En ce sens, la griffe vient de dévoiler une capsule imaginée pour le concept store The Webster, situé à Miami. Cette mini-collection se revendique en accord avec les attentes des clientes du lieu, avec notamment du tissu éponge rose, qui n'aurait pas forcément eu de succès à Paris. Pour la suite, une collaboration est prévue avec un grand magasin londonien.

La ligne d'intemporels sera elle disponible dans son réseau propre, incluant les modèles de la mini-collection « Vegan » créés cette année avec Pamela Anderson. « A partir de l'été 2017, pour acheter du Pichard, cela se fera via notre e-shop, et notre boutique parisienne qui ouvrira très certainement au printemps ». La créatrice, qui a toujours été basée dans le quartier de la Bastille à Paris, va installer son point de vente (45 mètres carrés) et ses bureaux au 34 rue de Lappe. Un lieu dans lequel elle compte raconter des histoires et insuffler une atmosphère chaleureuse, « comme au bistrot ». Une façon de rendre son univers plus accessible. Un leitmotiv qui caractérise aussi sa collaboration avec La Redoute, qui sortira en février prochain. « C'est l'occasion de toucher une autre clientèle, plus populaire. »

Pour soutenir cette nouvelle stratégie, Amélie Pichard, autofinancée depuis ses débuts, annonce qu'elle va ouvrir son capital à plusieurs investisseurs issus du monde de la mode d'ici le 31 décembre. Une seconde levée de fonds pourrait suivre en 2017.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - ChaussuresLuxe - ChaussuresBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER