American Apparel a démarré la liquidation de ses boutiques en France

Le rideau va bientôt tomber sur les boutiques européennes d'American Apparel. La liquidation totale du stock a été prononcée pour les onze magasins qui demeuraient ouverts en Europe continentale (en dehors de la boutique de Milan, gérée par une autre structure). Ainsi, les sept magasins français (cinq à Paris, un à Lyon et un à Toulouse) et quatre magasins hors du territoire français en Belgique (Anvers), aux Pays-Bas (Amsterdam) et en Allemagne (deux adresses berlinoises) ont affiché dès vendredi matin une offre à -30 % sur l’ensemble de leurs produits. La liquidation définitive est prévue pour le 28 mai.

La fin annoncée du made in California - American Apparel

Les fans de la marque, encore assez nombreux, devraient pouvoir dénicher encore quelques produits, futurs collectors, puisque ces magasins ont pu récupérer le stock des boutiques et corners fermés (venant notamment des magasins allemands), mais aussi une dernière livraison du siège américain. En février dernier, Gildan Activewear avait racheté l'entreprise après le second dépôt de bilan de la griffe californienne en novembre 2016.

« Auparavant, les magasins de la rue du Temple, dans le 3e arrondissement de Paris, et celui d’Aix-en-Provence, de même que le corner des Galeries Lafayette Haussmann et du BHV avaient déjà fermé leurs portes. Quant au sort de ces onze magasins et de leurs employés, il est encore incertain. L’administrateur judiciaire cherche avant tout à conserver les emplois en faisant racheter les fonds de commerce à une marque ou une enseigne qui reprendrait les équipes. Mais pour le moment, il est encore trop tôt pour savoir quelle sera l’issue de cette procédure, » a précisé Romain Blanc, le directeur France.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterDistribution