AmorePacific pâtit des tensions entre la Chine et la Corée du Sud

Sur son exercice 2017, le géant sud-coréen de la cosmétique AmorePacific (LaNeige, Sulwhasoo…) voit son chiffre d’affaires reculer de 10 %, à 4,5 milliards d’euros (6,03 trillions de wons), et son résultat opérationnel chuter de 32,4 %. Sur le seul quatrième trimestre, la baisse du résultat opérationnel atteint même les 76,2 %.


Innisfree

Une contre-performance que le groupe impute en grande partie à une diminution de la fréquentation des touristes chinois dans le pays, en raison de relations tendues entre la Corée du Sud et la Chine résultant du déploiement sur son territoire du système de défense antimissile américain THAAD (Terminal High-Altitude Area Defense). Cette situation est d’autant plus pénalisante que le groupe, numéro un en Corée du Sud avec 32 % de parts de marché en 2016 (source Kantar), réalise encore plus de 70 % de ses ventes sur son marché domestique.

Pour contrer les affres de la géopolitique, AmorePacific entend renforcer son activité à l’export, comptant notamment sur le succès international de la cosmétique sud-coréenne. En Amérique du Nord, le groupe a ainsi implanté l’une de ses marques phare, LaNeige, dans le réseau Sephora et a surtout ouvert à New York le premier magasin américain d’Innisfree, sa marque à base d’ingrédients naturels et à prix accessibles. D’autres magasins devraient par ailleurs éclore sur la côte ouest.

En France, en septembre dernier, AmorePacific a installé Sulwhasoo en exclusivité aux Galeries Lafayette Haussmann à Paris. Une marque de soins qui arrivera cette année en Angleterre et l’année prochaine en Allemagne. Car le Sud-Coréen, qui réalise un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros en Europe, table sur une croissance des ventes de 20 % en 2018.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

ParfumsCosmétiquesCoiffureBusiness