Anne Willi se montre dans son nouvel environnement

Un peu plus en retrait du tumulte parisien, au milieu d’une communauté de créatifs, le nouvel atelier d’Anne Willi en dit beaucoup sur sa personnalité. La créatrice de mode féminine, qui n’aime pas se laisser influencer par la concurrence, vient ainsi de s’installer parmi les ateliers des usines Bertheau, à Ivry-sur-Seine, après de longues années à travailler dans un local accolé à sa première boutique du quartier de Bastille. Un investissement symbolique pour la griffe haut de gamme, qui s’engage dans un nouveau cycle de développement.

Collection printemps-été 2017 - Anne Willi

« C’est un déménagement qui enclenche beaucoup de nouvelles choses pour nous, qui nous donne de l’espace au sens propre, mais aussi pour faire avancer la marque », affirme Anne Willi. « C’est un vrai changement stratégique, qui me libère du temps et m’ouvre de nouvelles perspectives », ajoute-t-elle. Un changement qu’elle entend marquer par un événement, le premier d’une série dans ce nouvel atelier qui a vocation à en accueillir d’autres.
 
Ainsi, le 30 juin, Anne Willi conviera dans les usines Bertheau à la fois les clientes de ses boutiques parisiennes, mais aussi ses clients wholesale et la presse. Parmi les convives déambuleront les « muses » de la créatrice, des amies, des connaissances inspirantes, portant la collection printemps-été 2018. L’occasion pour elle de s’adresser à la fois à ses revendeurs, mais aussi de fidéliser le grand public puisqu’elle offrira la possibilité à ses clientes de précommander les pièces également.  
 
« Ce nouveau lieu va me permettre de raconter une histoire, il faut véhiculer une ambiance aujourd’hui », estime la créatrice parisienne. Ce ne sera toutefois pas le seul lieu de rencontre avec les clients de la marque, puisqu’elle tend à développer sa présence. Après avoir étoffé son équipe avec l’arrivée d’une nouvelle commerciale, Anne Willi a également signé avec deux nouveaux agents américain et espagnol. La griffe sera par exemple de retour dans les salons Designer & Agents aux Etats-Unis et Mode in France à Tokyo, tout en préparant la tenue de deux showrooms à Paris à la fin de l’été et au début de l’automne.

Le nouveau décor de la création Anne Willi dans les usines Bertheau d'Ivry-sur-Seine - Anne Willi
 
Elle compte ainsi renforcer son réseau d’une trentaine de revendeurs fidèles, mais cherche également une quatrième boutique. Trois ans après une ouverture à Brooklyn, Anne Willi veut récidiver aux Etats-Unis avec un projet à Manhattan cette fois.
 
Toujours auto-financée depuis son lancement en 1998, Anne Willi devrait passer un cap grâce à ses nouveaux développements et pourrait au moins doubler son chiffre d’affaires en atteignant 1,5 million d’euros, ou plus, si elle trouve sa seconde adresse monomarque américaine.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterBusiness