Après La Rinascente et le Printemps, Maurizio Borletti va piloter Grandi Stazioni

Après La Rinascente, le Printemps et Karstadt, l’entrepreneur italien Maurizio Borletti continue d’investir dans les espaces commerciaux.

L’héritier de la famille fondatrice des grands magasins La Rinascente, qu’il a dirigés entre 2005 et 2011, s’empare des 14 principales gares ferroviaires italiennes pour 953 millions d’euros.

Maurizio Borletti

L’acquisition de Grandi Stazioni Retail (GSR) s’est faite à travers un consortium comprenant Borletti Group ainsi que les fonds d’investissement français Antin (infrastructures) et Icamap (immobilier). Maurizio Borletti a été nommé dans la foulée président de GSR, indique un communiqué.

Grandi Stazioni Retail, l’entreprise qui gère l’exploitation économique des espaces commerciaux des gares italiennes, ainsi que la communication et la publicité, les consignes des bagages et les toilettes, a été cédée par Ferrovie dello Stato Italiane, les chemins de fer italiens, et Eurostazioni, société privée contrôlée par Benetton, Caltagirone et Pirelli.

GSR a par ailleurs en concession la requalification et la gestion de deux gares en République tchèque.

Maurizio Borletti, qui avait racheté le Printemps en 2006 avec les fonds immobiliers de Deutsche Bank, le revendant en 2013 six fois plus cher, s’était aussi emparé en 2008 des immeubles commerciaux de la chaîne des grands magasins allemands Karstadt avec Goldman Sachs, Generali et Prelios.

L’entrepreneur travaille aussi à un nouveau projet commercial : The Market. Un outlet de 25 000 m2 situé à Rovereta, dans la République de Saint Marin, qui devrait compter une centaine de boutiques de marques de mode positionnées dans le moyen haut de gamme.

Borletti Group a investi plus de 100 millions d’euros avec Dea Real Estate dans ce centre commercial réalisé par la société One Works, qui devrait voir le jour au printemps 2018.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Luxe - DiversDistribution