BCBG Max Azria se retire du marché japonais

La marque américaine BCBG Max Azria a annoncé vendredi dernier son intention de quitter le marché japonais : tous ses magasins au Japon seront fermés d'ici la fin du mois de janvier 2018.



« Aujourd'hui, nous avons pris la décision de nous retirer du marché japonais afin de nous concentrer sur nos activités sur le sol américain », a précisé la marque dans un communiqué de presse. « C'est pourquoi nous avons le regret d'annoncer que tous les magasins BCBG Max Azria sur le sol japonais auront fermé leurs portes dès la fin du mois de janvier 2018. »

Outre trois magasins d'usine, la marque gère huit magasins en propre au Japon, dont des emplacements haut de gamme, comme celui de Ginza, quartier chic de Tokyo, où la filiale a son quartier général.

La décision de l'entreprise américaine intervient peu après la liquidation de la filiale française de BCBG Max Azria au mois d'octobre, après que le tribunal a refusé une proposition de restructuration et de rachat.

BCBG Max Azria s'est placée sous la protection du chapitre 11 du code des faillites américain au mois de février 2017, proposant une réorganisation qui permettrait de maintenir ses opérations de vente au détail, programme approuvé par un tribunal en juillet dernier. Marquee Brands LLC a ensuite racheté les droits de marque, tandis que le groupe Global Brands s'est offert les quartiers généraux aux États-Unis, les magasins, les stocks, les employés et la direction de BCBG Max Azria.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterDistributionBusiness