Bagir : Shandong Ruyi finalise la prise de contrôle

Bagir, fabricant de vêtements israélien spécialiste notamment du formel masculin, sous-traitant de grandes marques comme H&M et Brooks Brothers, a accepté les termes d'un investissement de 16,5 millions de dollars (14,27 millions d'euros) de la part du groupe chinois Shandong Ruyi.


Bagir

La proposition prévoit que Shandong Ruyi paiera 16,5 millions de dollars pour plus de 670 millions d'actions ordinaires, soit 53,7 % du capital social élargi de Bagir. Le géant chinois du textile et de l'habillement compte déjà dans son portefeuille le fabricant de costumes britannique Gieves & Hawkes, la marque de vêtements britannique Aquascutum, le groupe français SMCP, la griffe Cerruti 1881, et s'est offert une participation majoritaire au capital de Bally en février dernier.

Bagir a indiqué que l'investissement servira à accélérer le développement et l'expansion de son usine de fabrication en Éthiopie, ce qui lui permettra d'honorer de nouveaux contrats avec de grandes marques de vêtements. Le fabricant israélien prévoit également que son partenariat avec Shandong Ruyi contribuera à de « nouvelles opportunités commerciales significatives » et améliorera la réputation de l'entreprise.

Les actionnaires de Bagir voteront pour approuver l'investissement proposé lors d'une assemblée générale extraordinaire qui se tiendra le 9 octobre à Londres. Le conseil d'administration a recommandé à l'unanimité aux actionnaires de voter en faveur de ces résolutions.

« Nous sommes ravis de présenter cette proposition à nos actionnaires car nous pensons qu'elle représente un changement significatif, en créant une plateforme à partir de laquelle Bagir pourra devenir un acteur significatif du marché », a déclaré Eran Itzhak, directeur général de Bagir.

Basé en Israël, Bagir fabrique des vêtements chics pour des marques masculines et féminines, et opère dans six pays. La majorité de la fabrication a lieu dans des usines sous-traitées en Chine, en Jordanie, en Birmanie, au Vietnam et en Roumanie, et la société possède une joint-venture en Égypte.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER