Baselworld : les marques s'affrontent sur le terrain des montres connectées

La concurrence sur le marché des montres connectées et de la technologie portable s'intensifie. Diesel, Michael Kors et Montblanc ont cette semaine dévoilé de nouveaux modèles lors du salon Baselworld, tandis que Tory Burch et DKNY ont pour leur part annoncé le lancement de nouveaux modèles pour les fêtes de fin d'année. Il s'agit d'un glissement de l'offre de l'horlogerie classique vers les montres connectées, avec en arrière-plan une bataille entre marques pour la domination de ce nouveau marché.

La montre connectée de Diesel, fabriquée par Fossil - Fossil

Lutte dont certains fabricants pourraient sortir gagnants. Les modèles Michael Kors, Tory Burch, DKNY et Diesel ont été conçus par l'américain Fossil. S'il s'agit simplement de nouveaux modèles pour Michael Kors et Diesel, c'est en revanche pour DKNY et Tory Burch une entrée sur ce jeune marché. Sans surprise, Fossil a donc décidé pour 2017 d'accélérer son offre de technologies portables, segment considéré par la marque comme un facteur de croissance essentiel. Le PDG, Kosta Kartsotis, a ainsi déclaré que le succès de l'entreprise dans le domaine des montres connectées constituait « une opportunité significative à long terme ».

L'entreprise doit toutefois faire face à une concurrence intense. Google s'est ainsi associé avec Movado et Montblanc pour produire des montres dotées d'Android Wear 2.0. La montre Connect de Movado et la Summit de Montblanc sont ainsi les deux premières montres conçues avec la dernière technologie de Google. Tommy Hilfiger et Hugo Boss, deux griffes qui conçoivent des montres avec Movado, utiliseront bientôt également Android Wear 2.0, après avoir lancé des modèles utilisant la technologie HP en 2016.
 
Ainsi, alors que Fossil et Movado luttent pour dominer le marché des montres connectées « mode », Google entend de son côté s'imposer sur un terrain dominé par Apple. Selon Canalys, Apple contrôlait 49 % du marché des montres connectées en 2016, avec 11,9 millions d'unités vendues. Mais cette lutte intervient néanmoins sur un marché dont l'avenir reste incertain.

En effet, selon le cabinet d'études IDC, 19,8 millions de montres intelligentes ont été vendues en 2016, soit un chiffre bien inférieur aux prévisions, qui tablaient sur 28,3 millions de pièces vendues. Le marché des montres intelligentes a en outre chuté de 51,6 % au troisième trimestre 2016, tandis que celui des montres Apple reculait de 71,6 %.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

HorlogerieIndustrieSalonsInnovations