Beauté : le marché mondial des cosmétiques en hausse de 4 % en 2016

L'univers des cosmétiques affiche toujours une bonne santé : ce marché mondial croît chaque année depuis dix ans et génère en 2016 un chiffre d'affaires global estimé à 205 milliards d’euros, selon une estimation réalisée par L'Oréal. 


Le marché des cosmétiques croît chaque année depuis une décennie. - L'Oréal

Le groupe français, qui s'appuie sur ses propres estimations ainsi que sur différents rapports (publiés par Euromonitor et Ipsos notamment), vient de publier un panorama du marché des cosmétiques en 2016. Le make-up tire la croissance du marché cosmétique mondial avec un bond record de 8,4 % en 2016. Ce segment apparaît comme le plus dynamique sur tous les niveaux de gamme : luxe, réseaux professionnels et grande diffusion.

L'Oréal stipule que l'engouement pour le « maquillage est tiré notamment par la génération selfie et le boom des réseaux sociaux où l’apparence, l’expression de soi et la mise en scène sont reines ». Les dépenses beauté des millenials (nés entre 1980 et 2000) et de la génération Z (nés en 1995 et 2010) s'avèrent en effet plus importantes que celles de la population globale. Ainsi, le budget cosmétiques des Français de 19 à 24 ans s'élève à 42 dollars, contre 35 dollars pour la moyenne nationale. Les jeunes Américains y consacrent eux 49 dollars, contre 37 dollars en moyenne.

Le produit phare de l'année 2016 ? Le rouge à lèvres. Une catégorie de produit qui explose de 13,6 %, avec 1,5 milliard de produits de maquillage des lèvres vendus sur l'année. Le groupe qui détient les marques L'Oréal Paris, Maybelline, Nyx, Essie, IT Cosmetics ou Urban Decay en détaille les différents usages : aux Etats-Unis, les femmes sont parmi celles qui utilisent la plus grande variété de produits à lèvres (baume, vernis, laque...) ; les jeunes Françaises apprécient davantage le gloss et les teintes claires et transparentes que leurs aînées, alors que les femmes chinoises sont parmi celles qui privilégient le plus les couleurs naturelles telles que le beige ou le rose pâle.


Répartition des ventes selon les secteurs - L'Oréal

Même si le maquillage affiche la plus forte croissance, ce sont les soins de la peau qui constituent le segment numéro un des cosmétiques dans le monde avec 36,3 % de parts de marché, devant le soin du cheveu (22,9 %), le make-up (18,2 %), les parfums (12 %) et  les produits d'hygiène (10,5 %).

Si l'on se réfère à la répartition géographique, la zone Asie-Pacifique domine ce marché global puisqu'elle génère 36,9 % des ventes totales, devant l'Amérique du Nord (24,8 %), l'Europe de l'Ouest (19,3 %), l'Amérique latine (10,2 %), l'Europe de l'Est (6 %) et l'Afrique-Moyen-Orient (2,9 %). 

Sans surprise, L'Oréal est l'acteur le plus puissant du secteur des cosmétiques, grâce à ses 28,02 milliards de dollars de chiffre d'affaires (soit 25,8 milliards d'euros), devant Unilever (20,47 milliards de dollars), Procter & Gamble (17,6 milliards), Estée Lauder (11,1 milliards) et Shiseido (7,11 milliards).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

CosmétiquesBusiness