Benetton songe à rappeler Oliviero Toscani

Benetton a inauguré samedi à Milan, en pleine Fashion Week, une exposition temporaire, qui se tient du 24 au 28 septembre à la Triennale. Avec cette opération coup de poing, le groupe de mode italien, qui a doublé ses pertes en 2016, cherche à rester sur le devant de la scène, alors qu’il multiplie les initiatives pour se relancer.
 
Benetton s'offre une exposition temporaire à la Fashion Week de Milan - DR

Selon des sources au sein de l’entreprise, une nouvelle orientation aurait été donnée au bureau du style, ainsi qu'au merchandising et au marketing via un nouveau recrutement. Parallèlement, le directeur monde du marketing et de la communication, Gianluca Pastore, a quitté Benetton Group le mois dernier.
 
Le fondateur de l'empire textile en personne, Luciano Benetton, est monté au créneau en lançant un appel à Oliviero Toscani, rapporte par ailleurs la presse locale. Le célèbre photographe italien avait laissé le groupe en 2000, avec qui il collaborait depuis 1982, signant les célèbres campagnes publicitaires choc qui ont assuré un succès planétaire à la marque.
 
Si la société reste très discrète autour du sujet, Oliviero Toscani a confirmé quant à lui dans un entretien au Corriere della Sera qu’il allait effectivement à nouveau collaborer avec Benetton. « Il s’agit d’une nouvelle collaboration très importante », a-t-il déclaré, en ajoutant : « Je vous assure que nous nous amuserons ».
 
Cette collaboration se fera dans le cadre de Fabrica, le centre de recherche sur la communication créé par Luciano Benetton en 1994 et dirigé un temps par Oliviero Toscani, qui finance notamment des bourses pour jeunes talents dans les domaines du design, de l’édition et de la communication.
 
A voir dans l'expo, cette célèbre campagne Benetton revue par l’illustrateur Andy Rementer - DR

C’est d’ailleurs Fabrica, sous l’égide de Sam Baron, responsable de l’équipe de designers, qui a réalisé l’exposition événement inaugurée samedi à Milan et intitulée « I see colors Everywhere » (je vois des couleurs partout).
 
L’exposition met en avant l’esprit de la marque à travers ce qui la caractérise le plus, à savoir les couleurs. Elle s’articule en huit sections, chacune consacrée à une couleur, où art, design et société dialoguent entre eux à travers toutes sortes d’installations et expressions créatives (graphisme, sculpture, photo, vidéo, musique, etc.).
 
Au total, on peut y voir une cinquantaine d’œuvres, dont les illustrations pop de l’Américain Andy Rementer, le projet sur les albinos du photographe sud-africain Pieter Hugo et les œuvres graphiques du designer espagnol Jaime Hayon et de la directrice artistique ukrainienne Anna Kulachek.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLuxe - Prêt-à-porterEvénementsBusiness