Bottega Veneta: Daniel Lee reprend la direction artistique

L’annonce intervient deux jours après que la maison italienne a remercié celui qui assurait depuis 2001 la création de ses collections, Tomas Maier. Jusqu’à présent inconnu, Daniel Lee prendra ses fonctions le 1er juillet 2018.

Daniel Lee - Bottega Veneta

Mais cette nomination plutôt inattendue semble correspondre à une tendance dans les recrutements du groupe Kering : il y a trois ans, le géant du luxe français avait adoubé Alessandro Michele, membre alors peu connu de l’équipe de création interne de Gucci, amorçant une période de croissance explosive pour la maison florentine.

Si Kering parle d’un « créateur expérimenté » à propos de Daniel Lee, il n’a que 32 ans. Il rejoindra Bottega Veneta après avoir quitté le grand rival de Kering, LVMH : il était dernièrement responsable du prêt-à-porter chez Céline. Britannique, Daniel Lee est diplômé du Central Saint Martins College of Art and Design. Avant de rejoindre Céline en 2012, il a travaillé chez Maison Margiela, Balenciaga et Donna Karan.

« Je suis à la fois honoré et impatient de perpétuer l’héritage construit depuis cinq décennies chez Bottega Veneta. Tout en maintenant les codes emblématiques de la maison - artisanat, qualité et sophistication -, je suis prêt à faire évoluer ce patrimoine, en apportant une nouvelle perspective, de la modernité », affirme Daniel Lee dans un communiqué de presse.

Pour rappel, Kering a remercié Tomas Maier mercredi, après 16 ans à la tête de la marque de luxe vénitienne.

À propos de l’arrivée du créateur britannique, François-Henri Pinault, PDG de Kering et membre de la famille qui contrôle le groupe, déclare : « Je suis ravi d’accueillir Daniel Lee chez Kering en tant que directeur créatif de Bottega Veneta. La singularité de sa vision, inspirée par une approche extrêmement personnelle, m’a convaincu de sa capacité à ouvrir un nouveau chapitre de l’histoire de cette maison. Son travail est caractérisé par sa grande rigueur, son aptitude à gérer un studio de création, sa passion pour les matières et son énergie que je suis impatient de voir à l’oeuvre chez Bottega Veneta. »

Cette nomination marque la première grande décision de Claus Dietrich Lahrs, PDG de Bottega Veneta - même si le choix a sans doute été fait par François-Henri Pinault, qui se targue de nommer lui-même les directeurs créatifs des marques du groupe.

« Daniel Lee dispose d’une connaissance approfondie des défis auxquels doit répondre la maison, dans les domaines de la création et du développement notamment. Il apportera chez Bottega Veneta un vocabulaire neuf et distinctif, qui permettra de continuer à construire le succès de la maison, sur les fondations ambitieuses déjà mises en place ces dernières années », avant Claus Dietrich Lahrs.

Pour Kering, la décision de nommer Daniel Lee est un signe supplémentaire de l’engagement du groupe à placer « des créatifs audacieux et intrépides au coeur de sa stratégie ».

Outre Bottega Veneta et Gucci, Kering contrôle également Saint Laurent, Balenciaga, Alexander McQueen et Brioni parmi son portefeuille de marques de luxe. En 2017, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 10,9 milliards d’euros, grâce à ses 29 000 employés répartis dans le monde entier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterNominations