Burberry choisit Riccardo Tisci

Ce mois-ci s'ouvre une nouvelle ère créative chez Burberry. Après une très longue période sous l'influence de Christopher Bailey, la maison de luxe britannique va tourner la page avec Riccardo Tisci. C'est en effet le créateur italien, ex-directeur artistique de Givenchy, que le PDG Marco Gobbetti a choisi de nommer à la direction de la création.


Riccardo Tisci - Facebook

Ce sont des retrouvailles puisque les deux hommes ont déjà collaboré ensemble au sein de la maison Givenchy.

Riccardo Tisci prendra ses fonctions dès ce 12 mars, au siège de la griffe à Londres, et présentera sa première collection en septembre prochain.

C'est une nomination plutôt inattendue, puisque le nom le plus évoqué depuis l'annonce du départ de Christopher Bailey était celui de Phoebe Philo.

"Je suis honoré et ravi de rejoindre Burberry en tant que nouveau directeur de la création et de retrouver Marco Gobbetti. J'ai un énorme respect pour l'héritage britannique et l'attrait mondial de Burberry et je suis enthousiasmé par le potentiel de cette marque exceptionnelle", a déclaré le nouvel entrant dans un communiqué.

Riccardo Tisci, diplômé de l'école britannique Central Saint Martins, est un designer acclamé par la critique et prolifique, créant à la fois vêtements pour femmes, hommes, maroquinerie et accessoires. Il rejoint Burberry après plus d'une décennie à Givenchy, où il a été directeur créatif de 2005 à 2017.

"Je suis ravi que Riccardo rejoigne Burberry en tant que Chief Creative Officer. Riccardo est l'un des designers les plus talentueux de notre temps. Ses conceptions ont une élégance qui est contemporaine et sa compétence dans le mélange de streetwear avec la haute couture est très pertinente pour le consommateur de luxe d'aujourd'hui. La vision créative de Riccardo va renforcer les ambitions que nous avons pour Burberry et positionner la marque fermement dans le luxe ", a déclaré le PDG de Burberry.

A l'occasion de la publication des chiffres du premier semestre, en novembre dernier, la griffe avait en effet annoncé sa volonté d'affirmer un positionnement encore plus luxe et encore plus exclusif pour l'avenir. Burberry doit en effet impulser une nouvelle dynamique, et pas seulement créative, puisque la maison ne dégage qu'une faible croissance en comparable (+4% au premier semestre, +2% au troisième trimestre), compte tenu des scores affichés par les concurrents du monde du luxe.

Les analystes espéraient une amélioration des performances en fin d'année, pour le troisième trimestre, qui n'est pas intervenue. Et la maison de maintenir sa prévision de stabilité pour l'exercice 2017/2018, sachant que le chiffre d'affaires de l'exercice précédent s'était établi à 2,77 milliards de livres sterling (soit 3,13 milliards d'euros). Burberry prévoit de publier ses résultats préliminaires le 16 mai prochain.

Il reviendra donc à Riccardo Tisci de relancer la machine pour l'année qui suivra en éclairant la maison au traditionnel tartan d'une nouvelle lumière.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - DiversCréation
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER