Burberry va s'acquitter de 2,54 millions de dollars d’heures supplémentaires

Quelque 643 salariés américains de Burberry vont se voir verser la somme de 2,54 millions de dollars (2,19 millions d’euros), après un accord trouvé suite à une plainte collective pointant du doigt les heures supplémentaires forcées non rémunérées.

AFP

La plainte avait été déposée devant la cour fédérale de Manhattan par des salariés aux profils variés, allant de responsables des ventes à consultants beauté, en passant par chargés d’expédition, selon la justice. Le New York Post rapporte que les salariés expliquaient être contraints de travailler d’une demi-heure à une heure supplémentaire chaque soir afin de nettoyer les magasins ou d’effectuer des tâches d’intendance.

Un accord a finalement été trouvé. Une fois soustraits les frais légaux de la coûteuse procédure, qui pourrait représenter un tiers de la somme convenue, les salariés devraient en moyenne recevoir 2 500 dollars chacun de la part de la marque britannique, décidée à ne plus davantage égratigner son image dans l’affaire.

Sur l’exercice clos au 31 mars, le groupe Burberry a réalisé un chiffre d’affaires de 2,8 milliards de livres (3,1 milliards d’euros), dont 77 % réalisés par la vente au détail. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Luxe - DiversIndustrie