Casa93 s’est offert une virée sur la ligne 13 pour son premier défilé

Ils s’appellent Alexis-Leila Essadki, Cintia Ferreira, Doris Traoré, Gloria Despioch, Miguel Zegre, Njeri Njuguna, Olga Lothaire, Rubi Pigeon, Sandy Muluile et Tio Gabin. Ils sont les dix élèves de la première promotion de Casa93 et ont présenté leur collection commune le 9 juillet dernier. Accueilli par l’agence Quartier Général, située à Oberkampf, ce show présentait les 28 looks sur lesquels les étudiants ont planché ces six derniers mois sous l’œil attentif de Maroussia Rebecq, fondatrice d’Andrea Crews et directrice artistique de cette première collection.
 
L'un des wagons du défilé « La ligne 13 du futur » par les élèves de Casa93 - Eric Garault

« Les élèves ont travaillé ensemble sur chaque silhouette, ce qui a forcément été source de discussions passionnées jusqu’à la dernière minute », explique Nadine Gonzalez, directrice de Casa93. « C’est un apprentissage professionnel, mais aussi un exercice de vie », précise celle qui a à cœur de choisir dans son école « des élèves déscolarisés, qui n’entrent pas dans les cases ou n’ont pas les moyens de suivre des études dans la mode ».
 
Avec une école située dans le 93, hébergée par le Mob Hotel à Saint-Ouen, station Garibaldi, c’est tout naturellement que les élèves ont choisi de travailler sur une collection ayant pour thème la ligne 13 du métro. Réalisés à partir de vêtements et de matières upcyclées, les looks qui ont défilé sur des mannequins improvisés, amis des élèves de toutes origines et de toutes morphologies, dessinaient les contours d’une mode aussi inclusive que moderne. Les bijoux en fils de fer tordu, les minaudières qui ressemblaient à des bulles irisées, les maillots de football revisités, une fragrance diffusée pendant le show composée avec l’aide de la maison Expressions Parfumées et les chants de la chorale Sequenza 9.3 ponctuaient cette « Ligne 13 du futur » particulièrement gaie.
 
Dans le public, des journalistes, des professionnels, le créateur Jérôme Dreyfuss, dont les sacs à main ont été réinterprétés pour constituer les accessoires du défilé, mais aussi les 20 élèves de la prochaine promotion de Casa93. « A la fin du défilé, ils ont rencontré pour la première fois la promotion actuelle, qui les parrainera à partir de septembre », raconte Nadine Gonzalez. Choisis parmi une centaine de candidats, ils attaqueront dès la rentrée prochaine le cursus de Casa93 pendant que leurs aînés plancheront sur le dernier volet de leur formation.
 
« Certains postulent au programme IFM Entreprendre, d’autres à la Chambre Syndicale de la Couture, avec laquelle nous avons créé une passerelle, et d’autres intégreront des maisons en stage. Nous avons été beaucoup approchés par des directeurs de ressources humaines de grandes marques à l’issue du défilé », poursuit la directrice de Casa93. Avant de rappeler que rien n’aurait été possible pour les premiers élèves et ceux à venir de ce programme de formation, soutenu par l’association Modafusion, sans les donateurs qui financent chacun la scolarité d’un élève. Parmi eux, Xavier Clergerie, Jérôme Dreyfuss, Adidas, Nike ou encore Etam, l’IFM et l’Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversDéfilés