Cegid : Jean-Michel Aulas cède ses parts

Deux des principaux actionnaires de l’entreprise lyonnaise, Groupama et surtout le fondateur, Jean-Michel Aulas, cèdent leurs parts du spécialiste de l’équipement de magasins. Ce sont ainsi 37,6 % des actions qui sont cédés pour 62,25 euros l’unité à un consortium de fonds.

Jean-Michel Aulas - AFP

Ce sont ainsi Silver Lake Partners et AltaOne qui se sont portés acquéreurs, tandis qu’une offre publique obligatoire se tiendra au même prix. La cotation de Cegid à la Bourse de Paris a été suspendue à 53,07 euros lundi matin, en marge de cette offre qui valorise le total des actions à 580 millions d’euros.
 
L’opération est menée avec l’aval du conseil d’administration. Jean-Michel Aulas et Patrick Bertrand conserveront leurs postes respectifs de président et directeur général. Jean-Michel Aulas entend pour sa part réinvestir dans l’entreprise une partie du montant de la vente de ses parts.
 
Cette nouvelle intervient alors que Cegid mettait il y a quelques semaines en avant ses ambitions internationales. Aux Etats-Unis, notamment, où l’entreprise a mené son propre colloque dédié aux détaillants, Cegid Connections. Mais aussi en Afrique, où l’entreprise officie dans 20 pays, via l’ouverture d’une filiale à Abidjan. A cela s’ajoute un vaste plan de recrutement visant à créer une soixantaine de postes tournés vers l’export.
 
Fournisseur de solutions et logiciels pour magasins, Cegid compte plus de 15 filiales à travers le monde et offre ses services à 135 000 clients et 430 000 utilisateurs. Dont plus d’un millier d’enseignes et marques, dont Hermès, Lacoste, Longchamp, Louis Pion, André, Eram, Asics, Salsa Jeans ou encore Delsey. Son chiffre d’affaires a atteint les 282 millions d’euros en 2015.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - AccessoiresDistribution