Céline s'offre un second atelier en Toscane

Décidément, LVMH affiche cet été son attachement aux savoir-faire italiens. Quelques jours après avoir officialisé le lancement d'une formation maroquinerie en Italie avec Polimoda, le géant du luxe a inauguré en Toscane, région reconnue pour son expertise dans le cuir, un nouvel atelier dédié à sa marque Céline, premier noyau d'une usine qui verra le jour en 2019.

Atelier de Céline à Radda, Chianti - Ansa

La marque créée en 1945 par Céline Vipiana et qui bénéficie du talent de Phoebe Philo à la direction créative, double ainsi son nombre d'unités de production dans la région italienne. Alors qu'elle disposait déjà d'un atelier à Greve, près de Florence, la Maison a tissé un partenariat avec la Toscane afin d'installer un nouveau centre à Radda, dans la province de Sienne. Cet accord, qui court sur cinq années, prévoit notamment que le lieu propose de la formation, mais aussi de la recherche et du développement. L'ambition est de développer une industrie 4.0, sur les quelque 2 000 mètres carrés dédiés à la production, selon la presse locale.

Le protocole d'accord entre l'entreprise, représentée par sa directrice générale, Séverine Merle, et les élus de la région, a été signé ce 24 juillet dans l'enceinte de l'atelier provisoire. Les équipes de Céline ont d'ailleurs déjà investi les lieux et commencé leur ouvrage depuis un mois. Une trentaine de personnes ont suivi une formation intensive de six semaines. Et, selon la presse italienne, le site pourrait compter une centaine de travailleurs en 2018 avant que le bâtiment définitif ne soit réellement inauguré en 2019 avec, à la clé, un investissement estimé à 20 millions d'euros.

Céline revendique employer 1 800 personnes et exploiter 140 magasins dans le monde. Selon LVMH, son propriétaire, la marque a connu une augmentation de ses ventes en 2016 par rapport à 2015.

Avec ANSA

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Luxe - DiversIndustrie