Charlotte Olympia veut croître avec Onward

Onward Luxury Group (OLG), qui a racheté l’an dernier le maroquinier de luxe français Moreau Paris, récidive cette fois sur le segment des souliers. La branche européenne du Japonais Onward - ex-Gibò - vient de conclure un accord avec Charlotte Olympia, marque britannique de chaussures de luxe lancée par Charlotte Olympia Dellal en 2008, dont elle a pris une participation majoritaire. Rien n’a été divulgué sur le montant de l’opération, ni sur l’ampleur de la participation.

La griffe anglaise ouvre un nouveau chapitre avec Onward - charlotteolympia.com

« Cela faisait un bout de temps que nous suivions l’évolution de cette marque, qui a eu une croissance rapide et un succès fulgurant. Du point de vue stratégique, après l’acquisition de la marque de sacs Moreau, nous étions intéressés par avoir aussi en direct un label lié au monde de la chaussure », explique à FashionNetwork.com le patron d'Onward Luxury Group, Franco Pené.

Dans le cadre de ce « partenariat stratégique », « nous mettons à disposition de Charlotte Olympia aussi bien notre savoir-faire et plateforme productive que notre réseau de distribution à travers nos trois showrooms à Milan, Paris et New York, ainsi que notre présence au Japon », poursuit Franco Pené. OLG détient notamment le fabricant de chaussures Iris Shoes, implanté à Fossò, près de Venise.

Référence pour la production et la distribution de collections très haut de gamme en Italie, le groupe italo-japonais produit en licence les collections de prêt-à-porter et de chaussures Mulberry, le prêt-à-porter féminin de Rochas, d’Antonio Berardi ainsi que les chaussures de Proenza Schouler, Rochas et See by Chloé. L'entreprise détient par ailleurs, au-delà de Moreau Paris, les marques d'habillement Joseph et Jil Sander. Elle ne compte plus en revanche dans son portefeuille Véronique Branquinho, qui a fermé sa maison en juin dernier.

Charlotte Olympia Dellal et Bonnie Takhar continueront d’occuper leurs postes respectifs de directrice créative et de président de la griffe, précise cette dernière dans un communiqué.

Le label, qui a remporté le prix du designer d’accessoires des British Fashion Awards en 2015, était déjà produit en Italie, toujours très attentif à la qualité. Avec leur toile d'araignée d'or en guise de signature sur la semelle, les souliers Charlotte Olympia s’inspirent du glamour hollywoodien, tout en proposant un design moderne.

La marque a atteint en quelques années un beau succès en multipliant les collaborations. Elle est distribuée dans de prestigieux grands magasins, dont Harrods, Bergdorf Goodman, Neiman Marcus, Isetan et Printemps, et dénombre 11 boutiques dans le monde (Mayfair à Londres, Manhattan à New York, Beverly Hills, Las Vegas, Moscou, Dubaï et Bangkok).

Ce partenariat lui permettra « de poursuivre sa croissance, en particulier sur les marchés européens et asiatiques », explique la Maison dans son communiqué.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - ChaussuresLuxe - DiversIndustrie