Christian Dior expose 70 ans de création au musée des Arts décoratifs

A l'occasion du 70e anniversaire de la griffe Christian Dior, le Musée des Arts décoratifs célèbre le style de la maison de couture de l'avenue Montaigne à travers une grande rétrospective intitulée "Christian Dior, couturier du rêve". Cette exposition de six mois ouvrira ses portes le 7 juillet prochain et présentera des créations de six des successeurs de Christian Dior, y compris Maria Grazia Chiuri, l'actuelle directrice de la création.


Une veste de cocktail New Look de 1947 - A Bar jacket - to be worn for cocktails - from Dior's legendary 1947 New Look collection

Pourtant, la véritable vedette sera bel et bien Monsieur Dior. Sa créativité sera mise en lumière– qu'il s'agisse de grandes robes de tulle à paillettes ou d'une robe rose d'opéra –, soulignant son romantisme doux ainsi que sa maîtrise des coupes volumineuses. Dior a lancé le révolutionnaire New Look en 1947 avec la première collection de sa maison, éblouissant le monde entier avec ses épaules sinueuses et arrondies, ses tailles pincées et ses jupes évasées utilisant de grandes quantités de tulle. Le couturier renverse ainsi complètement la mode des jupes étroites et austères, presque masculines des années de guerre.

L'exposition offre une plongée dans l'univers du créateur, de sa jeunesse dans la maison de famille de Granville jusqu'à sa mort soudaine en 1957, en passant par les années folles du Paris de 1920, ses années de propriétaire de galerie et son entrée tardive dans la mode. L'exposition reprend notamment le chemin particulier suivi par Christian Dior vers la mode et la gloire, grâce à des peintures, des sculptures et les lettres privées.

Concernant ses successeurs, la sophistication d'Yves Saint Laurent sera représentée par une robe trapèze de la collection printemps-été de 1958 ; le style architectural de Gianfranco Ferré avec une longue robe en georgette ; la fantaisie de John Galliano avec une grande cape en velours brodé inspirée du ballet russe ; le modernisme urbain de Raf Simons avec une robe duchesse en satin portant un imprimé de Sterling Ruby ; et pour finir le féminisme de Chiuri avec une robe à franges avec broderies en raphia. 


Robe opéra bouffe de 1956 - A fall 1956 Opéra bouffe robe for the exhibition Christian Dior, couturier du rêve

L'événement comprendra aussi des toiles d'atelier, des photos de mode et plusieurs centaines de documents – des illustrations, des croquis, des reportages photos de mode ou encore des publicités – ainsi qu'une sélection d'accessoires – sacs, chaussures, chapeaux, bijoux et flacons de parfum. Les commissaires de l'exposition, Florence Müller et Olivier Gabet, ont organisé cette rétrospective d'une manière chronologique, y ajoutant des peintures à l'huile, des meubles et des objets d'art qui rappellent les sept décennies de la création chez Christian Dior. Ajoutez à cela des créations en fourrure de Frédéric Caster, des coiffures de Serge Lutens, Tyen et Peter Philips et des parfums créés par François Demachy. Une rétrospective qui atteint son paroxysme dans la nef du musée, décorée pour un bal, avec des robes portées par la Princesse Grace, Lady Diana, Charlize Theron et Jennifer Lawrence.

L'exposition "Christian Dior, couturier du rêve" ouvrira ses portes au sein du prestigieux musée des Arts décoratifs, du 7 juillet 2017 au 7 janvier 2018.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Luxe - DiversEvénements