Christopher Kane discute le rachat de sa marque avec Kering

Kering continue sa stratégie de focalisation sur ses marques de luxe phare. Après avoir amorcé son désengagement de Stella McCartney et Puma cette année, le groupe français annonce entrer en négociations avec Christophe Kane pour lui céder les 51 % qu'il possède.

Christopher Kane - DR

Une participation que le groupe de François-Henri Pinault avait acquise en 2013. Le designer britannique, diplômé du Central Saint Martins College de Londres et qui défile dans la capitale anglaise, avait lancé son label en 2006 en collaboration avec sa soeur aînée, Tammy Kane. Il pourrait reprendre l'intégralité du capital, selon un communiqué de Kering, qui glisse que les deux parties « souhaitent en tout état de cause continuer à collaborer dans le but de garantir une transition progressive et harmonieuse ». La marque avait ouvert un premier magasin à l'enseigne à Londres il y a trois ans dans le quartier de Mayfair.

Lors de sa prochaine publication de résultats trimestriels qui seront clos fin juin, Kering, qui cherche aussi à céder Volcom, intègrera la marque dans la catégorie des « actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées ».

La marque du designer écossais a enrichi ses collections d'accessoires comme les sneakers et les lunettes ces deux dernières années. La marque revendique quelque 150 points de vente dans le monde.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - AccessoiresLuxe - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER