Claire’s serait sur le point de se déclarer en cessation de paiement

D’après des sources, Claire’s Stores Inc. va probablement se déclarer en cessation de paiement dans les prochaines semaines. En effet, la marque d’accessoires bon marché n’est plus capable de faire face à des dettes devenues trop importantes.


Claire's Stores

Autrefois en vogue, le label affiche depuis quelques années des résultats en berne et son dernier trimestre de chiffre d’affaires et de bénéfices en hausse remonte à déjà bien longtemps… Le distributeur, qui possède plus de 3 000 boutiques dans 47 pays, n’arrive plus à générer des profits, même lorsque les ventes sont en croissance. La société va maintenant tenter de revoir son organisation en profitant du répit que lui donnera une déclaration de faillite et va mettre en œuvre un plan de restructuration, selon Bloomberg.

Ce plan comprendra-t-il des fermetures de boutiques ? C’est probable. Les enseignes de la firme sont pour la plupart installées dans des centres commerciaux, qui font les frais de la montée en puissance du e-commerce.

Le rapport de Bloomberg indiquait également que le propriétaire actuel de Claire’s, Apollo Global Management, envisagerait de céder le contrôle de la marque à des créanciers comme Elliott Capital Management et Monarch Alternative Capital. Ce dernier est d’ailleurs spécialisé dans les sociétés en difficulté.

Comment le distributeur en est-il arrivé là ? La dette de 2 milliards d’euros de la firme est au cœur du problème. En effet, ce chiffre est bien supérieur aux profits annuels de la marque. Il est la conséquence d’un rachat par endettement de 3,1 milliards de dollars (2,52 milliards d’euros) en 2007 par Apollo, selon Bloomberg.

Après le rachat de Claire’s auprès de la famille fondatrice par Apollo, la marque s’est rapidement développée avec de nombreuses ouvertures de boutiques et un projet de réintroduction en Bourse dès 2017, qu’elle a finalement retiré au début de l’année dernière. Mais le rachat d’Apollo est intervenu alors que le marché était particulièrement défavorable, entre crise économique mondiale et montée en puissance du e-commerce, entraînant une fréquentation en baisse des centres commerciaux.

Mais tandis que de nombreuses sociétés réussissent à se maintenir à flot malgré des dettes importantes, Claire’s ne peut plus respecter ses échéances de paiement. La marque est censée honorer un paiement de 60 millions de dollars (48,74 millions d’euros) cette semaine et une dette de 1,4 milliard de dollars (1,14 milliard d’euros) arrive à échéance l’année prochaine.

Une déclaration de cessation de paiement permettrait à la marque d’éloigner momentanément ses créanciers, le temps de mettre en œuvre un plan de restructuration. Pas d’indice pour le moment concernant la teneur de ce plan, mais il est probable qu’il impacte les boutiques de la marque dans le monde entier. Les difficultés sur son marché intérieur affectent en effet ses boutiques au Royaume-Uni, en Europe et dans le monde.

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresDistribution