Clap de fin pour Golden Hook

Né en 2008 sous l’impulsion de Jérémy Emsellem, Golden Hook, le site de tricot social qui proposait de faire tricoter snoods ou bonnets par des grands-mères est en liquidation judiciaire depuis le 7 mai dernier.
Bonnet Golden Hook
La marque annonçait pourtant il y a un an avoir dépassé les 2 000 pièces produites en 2011 et entendait ainsi tripler sa production en 2012. La crise couplée à une baisse de la consommation mais aussi peut-être des prix jugés parfois un peu trop élevés (de 50 à 90 euros un bonnet) pourraient donc avoir eu raison de ce concept original qui remettait le made in France au goût du jour de façon décalée et singulière. Cependant le concept ne meurt pas totalement puisque Maia Krzisch, la styliste et associée de Golden Hook, monte sa propre marque baptisée Systematism.

"Du tricot fait main, mais aussi du fait machine. Elle collabore toujours avec Hiroki Nakamura de la marque japonaise haut de gamme sur des pièces fortes faites à la main et made in France", indique Jérémy Emsellem qui pour sa part prépare d'autres projets notamment dans le domaine de la mode.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversIndustrie