Coast Society ouvre une boutique saisonnière sur la Côte d'Azur

Coast Society accélère son développement. La griffe de beachwear haut de gamme pour homme, créée en 2014 par Davide Jais, prend ses quartiers d'été à Saint-Tropez où elle vient d’inaugurer sa première boutique à l’enseigne. Cette escale tropézienne, qui se conclura début novembre, est également l’occasion pour la marque italienne de dévoiler une offre renforcée, notamment du côté de l’accessoire.


Coast Society élargit son offre avec des lunettes, des espadrilles ou encore des serviettes de plage - DR

« En ouvrant cette boutique, nous franchissons un cap. C’est l’occasion d’exprimer l’identité de la marque telle que nous l’avons imaginée depuis le début », explique à FashionNetwork Davide Jais.

Outre les lignes de maillots de bain et les polos lancées en 2016, les visiteurs découvriront au 14 rue Joseph Quaranta des lunettes de soleil pour homme et femme, commercialisées entre 200 et 400 euros, des espadrilles (deux modèles vendus entre 160 et 180 euros), des serviettes et pochettes de plage pour femme ainsi qu’une ligne de maillots de bain pour garçon.

« L’ouverture de notre boutique saisonnière nous a contraint à accélérer notre développement produit puisque l’objectif est double, souligne Davide Jais. Il s’agit bien sûr de vendre mais aussi de gagner en visibilité. C’est donc notre univers dans sa globalité que nous devions exprimer. L’offre produit se devait d’être large. C’est d’ailleurs pour éviter toute frustration chez la femme que nous avons lancé les pochettes de plage alors que nous n’envisageons pas de développer ce segment.  »


La marque mise sur une fabrication italienne et l'utilisation de matières nobles - Coast Society

Pour autant, la marque affirme ne pas avoir travaillé dans la précipitation. Pour ses nouvelles lignes, comme pour les maillots de bain, le souci du détail et le choix de belles matières ont été son leitmotiv. « La fabrication est italienne et nous avons par exemple opté pour des matériaux précieux pour les lunettes, comme le bronze et l’or 24 carats, ou travaillé sur un tissu technique pour les serviettes (un mélange de jacquard et d’éponge en coton égyptien, ndlr) », explique le fondateur de Coast Society.

L’ensemble des lignes s’expose au cœur de la ville azuréenne sur 60 mètres carrés, dans une ambiance à mi-chemin entre la French Riviera et la dolce vita italienne. Un barbier italien a également pris ses quartiers au sein de la boutique et un café en terrasse est proposé aux clients.

« C’est un premier pas mais une expérience charnière. Si tout se passe bien, nous allons continuer à élargir nos collections avec bientôt des shorts, des chemises et des pantalons. D’ici 2019, nous espérons proposer un vestiaire complet destiné à la villégiature », conclut Davide Jais.

Enfin, si Coast Society mise aujourd’hui sur un réseau à l'enseigne pour se développer, le wholesale reste son premier canal de distribution. La griffe italienne dispose d’une trentaine de points de vente en sélectif, grands magasins et boutiques d’hôtel, dont une dizaine en France, son premier marché. Parmi ses clients, on notera le Bon Marché à Paris, Fortnum & Mason à Londres ou encore La Rinascente à Milan. Elle parie également sur le e-commerce, qui depuis la refonte du site en 2016, représente l'un de ses principaux leviers de croissance.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

BalnèaireDistribution