Colette bouleverse son étage luxe-créateurs

Vingt ans, l’âge des projets et des paris. En début d’année, l’équipe de Colette, le concept store phare parisien du 213 rue Saint-Honoré, a célébré avec passion et une dose d’excentricité cet anniversaire particulier. Avant, de nouveau, de se tourner vers l’avenir.
Le 1er étage du concept store - Colette

 « Le retail change, cela fait 20 ans que nous présentons l’offre des créateurs avec une proposition multimarques, glisse Guillaume Salmon, comparse de Sarah Andelman à la tête du lieu. Mais nous sommes indépendants et cela nous donne l’opportunité de tester autre chose sur les prochains mois. »

Le fruit de cette réflexion est majeur : à compter du 19 juin, le premier étage de Colette stoppe l’offre multimarques créateurs (mais conserve l’espace beauté) et lance « Le Relais » : jusqu’à la fin d’année, des marques prendront la parole sur ce niveau de la boutique. L’espace de plus de 200 mètres carrés, où sont présentées les silhouettes des grandes griffes de luxe comme celles des créateurs les plus intéressants du moment à travers une sélection pointue de l'enseigne, sera dans un premier temps intégralement investi par Balenciaga.

Jusqu’au 5 août, la maison de luxe, dont la direction artistique est assurée par Demna Gvasalia, présentera sa collection automne-hiver 2017-18 pour l’homme, mais aussi une collection femme exclusive et des produits en série limitée créés pour l'occasion.

« Bien sûr, le propos sera différent du magasin Balenciaga qui est à proximité, souligne Guillaume Salmon. Notre volonté est que les marques puissent s’approprier l’étage. Nous leurs donnons les spécificités techniques et elles développent leur scénographie. Nous validons ensemble. Nous souhaitons que l’offre soit globale, avec de la femme, de l’homme, de la maroquinerie et que les marques puissent exprimer leurs collaborations. »

Du 7 août au 2 septembre, l’esprit multimarques sera présent avec une sélection de marques présentée par le bureau Lucien Pagès. Prendront ensuite possession des lieux Sacai, du 4 septembre au 30 septembre,et Thom Browne, du 2 au 28 octobre. Avant que, sur la fin d’année, Chanel, du 30 octobre au 25 novembre, et Saint Laurent, du 27 novembre au 20 décembre, prennent la parole.

Lors de la première semaine d’installation, les griffes bénéficieront en prime d’une mise en avant en vitrine. En parallèle, Colette conserve l’esprit dénicheur et branché du rez-de chaussée et maintient sa dynamique événementielle, ses exclusivités et son savoir-faire en lancement de produits.

Alors que des acteurs online du luxe affichent de plus en plus leur puissance, cette stratégie est un nouveau signe de l’évolution complexe du retail indépendant haut de gamme, notamment après la passe délicate vécue par 10 Corso Como en Italie. Il n’est pas certain que le signal soit très positif pour nombre de jeunes créateurs, pour qui une présence chez Colette pouvait servir de carte de visite.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLuxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversDistributionBusiness