Condé Nast : coupes drastiques dans les publications papier

Teen Vogue, GQ, Glamour ou Allure font partie des parutions du géant mondial de la presse magazine qui disparaîtront ou réduiront leurs publications, entraînant la suppression de 80 emplois. Vogue, Vanity Fair et The New Yorker échapperaient à la réduction de voilure.

Teen Vogue

Ainsi, aux Etats-Unis, Teen Vogue s’arrête, selon le WWD. Du moins dans sa version papier : le site Internet du magazine lancé en 2013, qui revendique environ 7,9 millions de visiteurs uniques, poursuivra lui son activité. Glamour, GQ, Allure et Architectural Digest publieront pour leur part un numéro de moins par an. Du côté de W et de Condé Nast Traveller, le nombre de numéros annuels chute de dix à huit.

L’impact se fait également sentir de l’autre côté de l’Atlantique. Condé Nast France, qui avait connu l’an passé une chute de 2,5 % de son chiffre d’affaires et de 20 % de son résultat net, va supprimer l’un des 12 numéros annuels de Vanity Fair. GQ tombera lui à dix publications en 2018. Quant au magazine de décoration AD, il ne publiera plus que six fois dans l’année, contre neuf précédemment.

Autre réduction symboliquement forte : au Royaume-Uni, Glamour va grandement se raréfier, avec à l’avenir deux publications annuelles contre les sorties mensuelles précédemment assurées.

Vanity Fair

Ces annonces interviennent alors que Condé Nast s’attend à une contreperformance notable sur l’exercice en cours. Une perte de chiffre d’affaires avoisinant les 100 millions de dollars est attendue. Un contexte dans lequel Graydon Carter et Cindi Leive, rédacteurs en chef respectifs des Vanity Fair et Glamour américains, ont récemment annoncé leur départ.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - DiversLuxe - DiversMédias