Cortefiel continue de faire face à des problèmes de liquidité

Cortefiel, le groupe de mode espagnol (Cortefiel, Women Secret, Springfield...), recherche de nouvelles sources de financement pour faire face au remboursement de sa dette. La dernière assemblée générale des actionnaires en septembre dernier, a acté les problèmes de liquidité liés à l'importance de la dette du groupe, qui atteint 1,17 milliard d'euros.

Le groupe gère 2 095 magasins dans le monde - Cortefiel

Selon le journal El Confidencial, la restructuration de la dette menée au début de l'année n'a pas été suffisante pour régler les problèmes de liquidité. Les propriétaires - les fonds CVC, PAI et Permira - ont tenté sans succès d'introduire l'entreprise en bourse, puis de procéder à une opération de cession qui a dû être retardée en raison de l'importance du passif par rapport à la rentabilité, mais aussi du prix élevé demandé par les fonds.

Aujourd'hui, les doutes des créditeurs concernant la capacité de paiement de Cortefiel s'amplifient, et en l'absence d'options de financement, l'entreprise pourrait se voir affectée, malgré les efforts de la direction pour continuer à développer son réseau commercial. Le groupe a récemment nommé Jaume Miquel au poste de directeur général et Manuel Serrano Muñoz, ex-Loewe, au poste de directeur financier.

Cortefiel est une des principales entreprises du secteur de la mode en Espagne avec un réseau de 2 095 magasins. Le groupe est présent dans 89 pays grâce à ses 5 enseignes, Cortefiel, Pedro del Hierro, Springfield, Women'secret et Fifty Factory.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - AccessoiresDistributionBusiness