Decathlon : Matthieu Leclercq quitte la présidence

L’enseigne nordiste, qui a signé l’an dernier des ventes record, traverserait aujourd’hui une phase de turbulences. Comme l’annoncent le site Sport Guide mais aussi Challenges, qui décrit une « crise ouverte », mais néanmoins jusqu’ici tenue secrète, le président du conseil d’administration de Decathlon, Matthieu Leclercq - le fils du fondateur de l’enseigne -, a décidé de quitter ses fonctions. Une information qu'a confirmée ce mardi à FashionNetwork la direction de Decathlon, qui ne donne aucune autre précision.


Decathlon a fait son retour aux Etats-Unis en 2017. - Decathlon

Matthieu Leclercq aurait annoncé son intention de ne pas briguer un autre mandat dans une lettre adressée à tous les membres du top management de la société fondée en 1978, puis quitté celle-ci la semaine dernière. « Sur les 18 derniers mois, je n’ai pas eu la liberté de choisir mes conseillers et avec les contre-performances de début d’année, la relation avec les représentants de nos actionnaires ne s’est pas améliorée », aurait-il ainsi écrit, cite Challenges.

L’homme de 49 ans occupait la présidence de Decathlon depuis 2012. Il évoquerait donc des difficultés rencontrées en début d’année par le distributeur appartenant à la famille Mulliez, qui a pourtant fait état de ventes en progression de 11 % en 2017, à 11 milliards d’euros. Les éléments pointés du doigt par l’hebdomadaire ? Les chiffres du marché français et le rapport de force entre la progression des marques propres au détriment des grands labels du sport (Adidas, Nike…). Car Decathlon a progressivement bâti son succès sur la conception en interne de produits, lui permettant de pratiquer des prix bas, et poursuit aujourd’hui la segmentation de ses marques pour répondre plus finement aux demandes, en hyper spécialiste. Cette stratégie exclut du même coup des rayons les grands noms du sport.

C’est d'autre part l’expansion de la chaîne à l’étranger qui porte clairement sa croissance, son chiffre d’affaires à l’export ayant bondi de 13,4 % l’an dernier, à 7,6 milliards d’euros. A périmètre comparable, la croissance de l’enseigne aux 1 352 points de vente (dans 39 pays) était de 4 % au niveau international, contre +1 % dans l’Hexagone. Et sur les 185 magasins inaugurés en 2017, 176 ont été implantés hors de France.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

SportNominations