Deckers : menacé, le conseil d'administration se défend

Le conseil d'administration de Deckers Brands a décrit la crise que la marque américaine traverse ces derniers temps dans une lettre adressée à ses actionnaires, pour les exhorter à conserver le conseil d'administration dans sa forme actuelle - au lieu de le remplacer par les représentants d'un fonds spéculatif.


Deckers

Deckers tiendra son congrès annuel le mois prochain, afin d'élire les neuf membres de son conseil d'administration. John Gibbons, président actuel du conseil, a écrit lui-même une lettre passionnée aux actionnaires pour leur demander de faire confiance à sa nouvelle stratégie de relance du groupe américain.

John Gibbons explique à ses actionnaires que le fond spéculatif Marcato Capital Management, basé à San Francisco, qui possède 8 % des actions Deckers, a préparé sa propre liste de neuf candidats qu'il aimerait voir membres du conseil. John Gibbons assure que Marcato « tente de prendre le contrôle de notre conseil d'administration ».

Selon lui, les représentants de Marcato vont mener l'entreprise dans la mauvaise direction, en « brisant la bonne dynamique » du plan stratégique mis en place par le conseil d'administration actuel, qui fonctionne d'ailleurs avec efficacité, comme l'assure John Gibbons dans sa lettre.

Ce plan stratégique vise à modifier la place de Deckers sur le marché. Selon cette stratégie, Deckers devrait développer sa marque Ugg, de même que sa marque Hoka One One, qui pèse actuellement 100 millions de dollars (86 millions d'euros). Le plan comprend aussi la consolidation des activités de Sanuk et d'Hoka One One au siège social du groupe. L'entreprise a par ailleurs l'intention de varier son offre saisonnière et de s'étendre à l'échelle internationale.

Deckers est bien parti pour enregistrer un bénéfice opérationnel de 100 millions de dollars (86 millions d'euros) d'ici l'horizon 2020. Le président de son conseil d'administration insiste d'ailleurs sur la fermeture des magasins déficitaires, dont 25 boutiques Ugg, et la rationalisation de la production pour toutes les marques du groupe : deux facteurs qui devraient lui permettre d'atteindre cet objectif.

Selon la lettre de John Gibbons, Deckers a surpassé ses concurrents et a enregistré un meilleur rendement que ses rivaux - d'après une étude réalisée sur The Buckle, Carter's, Chico's, Columbia Sportswear Company, Crocs, DSW, Express, Finish Line, Fossil, G-III, Guess, Lululemon, Skechers, Steven Madden, Under Armour et Wolverine World Wide.

Le congrès annuel de Deckers aura lieu le 14 décembre - le vote aura lieu le même jour.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - ChaussuresBusiness