Des descendants des tsars relancent un label des années 20

PARIS, 1 juil 2008 (AFP) - Des descendants des tsars de Russie et le monde de la mode ont fêté lundi 30 juin au soir, en marge des présentations des collections haute couture, la renaissance d'un label ultra chic fondé dans les années 20 à Paris par des Romanov et des Youssoupoff, qui avaient fui la révolution bolchévique.


Présentation de la collection Irfé

"C'est incroyable, c'est un rêve", a déclaré la star de la soirée, la comtesse Xenia Sfiris, petite-fille du prince Felix Youssoupoff et de la princesse Irini Romanov, qui ont créé en 1924 Irfe, une maison de mode qui a connu une brève heure de gloire.

Le prince Youssoupoff, descendant d'une des plus grandes dynasties de Russie et héritier de l'une des plus grosses fortunes du pays, a épousé en 1914 la princesse Romanov, petite-nièce de Nicolas II. En 1916, Youssoupoff est banni de la cour pour avoir participé à l'assassinat de Raspoutine et sa famille fuit la Russie en 1919 après la Révolution d'Octobre.

En 1924, le couple, amoureux des métiers d'arts et des belles choses, a fondé à Paris une maison de luxe, Irfe, dont le nom est la contraction des deux premières lettres de leur prénom.

Remarquée par le magazine Vogue et rendue célèbre par quelques riches clientes américaines, Irfe proposait des vêtements brodés ou peints à la main. Elle avait dû fermer en 1931 après la Grande Dépression.

Lundi soir, la griffe a célébré avec faste sa renaissance.

Vingt-quatre mannequins, cheveux tirés en arrière et les sourcils épais soulignés, ont posé devant les objectifs dans des robes de satin courtes ou longues sur les escaliers du Palais de Tokyo dans une mini-version des Ziegfeld Follies.

Portée avec des talons vertigineux, la collection Irfe proposait aussi des smokings, des robes fluides ou encore des manteaux de jour parfaits pour un voyage dans l'Orient-express.

"Mon but", souligne la créatrice Olga Sorokina, un ancien mannequin de 23 ans du Belarus, "est de faire revivre la tradition russe. Cette maison est née à une époque où les Russes avaient un rôle important dans la mode."

Irfe, ajoute-t-elle, doit ouvrir une boutique à Moscou l'hiver prochain, non loin d'une autre maison de luxe Louis Vuitton, avant Milan et Paris.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversEvénements