Des diamants chers comme le Ritz en vente à New York

NEW YORK, 2 oct 2007 (AFP) - Dans une suite feutrée d'un grand hôtel new-yorkais, soixante-cinq diamants roses, les plus précieux au monde, sont examinés avec attention par des acheteurs triés sur le volet, qui vont dans les prochains jours jeter leur dévolu sur la ou les pièces de leur choix.


Gavin Pearce observe un diamant - Photo : Emmanuel Dunand/AFP

Propriétaires de grandes joailleries comme Tiffany's ou Graff, ou collectionneurs comme le courtier en diamants Alan Bronstein, ils viennent un à un, sur rendez-vous privé, scruter le meilleur du dernier cru de "Rio Tinto", compagnie minière qui produit 17 % du volume total de diamants extraits dans le monde, et 80 % des diamants roses, les plus rares.

Les pierres, taillées mais non serties, proviennent de la mine d'Argyle, à trois heures d'avion de Perth au nord ouest de l'Australie. Depuis le 11 septembre dernier, la sélection 2007 a été exposée à Perth puis à Hong Kong. New York est la dernière étape.

Les noms des "vainqueurs" seront annoncés un jour après la clôture des offres, le 17 octobre, explique Jean-Marc Lieberherr, Directeur général des ventes de la société "Rio Tinto diamants". Le choix de l'heureux acheteur est fonction des offres les plus intéressantes pour le groupe, même s'il ne s'agit pas d'enchères à proprement parler.

Les prix des diamants roses peuvent atteindre jusqu'à cinquante fois le prix d'un diamant blanc, 400.000 dollars le carat (1 carat = 0,2 grammes) étant un prix de départ, précise-t-il.

"Cette année notre production se distingue par une intensité de couleur exceptionnelle", explique-t-il en montrant un écrin où brille une pierre presque rouge, de 1,74 carat. "Celle-ci allie la couleur à la taille, on en trouve de pareilles tous les dix-quinze ans, pas plus", affirme-t-il.

Ouverte à l'exploitation il y a vingt-trois ans, la mine Argyle fermera dans dix ans "parce qu'après, le coût d'exploitation deviendrait trop élevé, il faudrait descendre trop profondément sous terre", selon lui.

Selon Gavin Pearce, responsable de production, les stars hollywoodiennes ont contribué à mettre ces pierres au goût du jour.

"Les diamants roses sont devenus très à la mode ces dernières années, Jennifer Lopez a été une des premières à en porter, (l'acteur) Ben Affleck lui en avait offert un de 6 carats, mais d'un rose très clair", raconte-t-il.

"C'est un marché de connaisseurs, mais si vous avez déjà votre diamant blanc cela peut aussi diversifier votre collection. Liza Minnelli et Elisabeth Taylor en ont, et Nicole Kidman a montré récemment de l'intérêt", assure-t-il.

La couleur rose du diamant reste un mystère, il semble que les pierres aient été exposées à la fois à une très forte chaleur et à une grande pression, expliquent les spécialistes. Les aborigènes d'Australie qui vivent dans la région où se trouve la mine considèrent que le site est sacré, et le diamant rose est dans leurs légendes le coeur d'un poisson impossible à pêcher.

La nuit, les diamants roses quittent l'hôtel pour une destination secrète, et les responsables de Rio Tinto venus à New York désertent eux aussi la suite où les visites ont lieu dans la journée.

Par Paola MESSANA

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

HôtellerieNominations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER