Designers Apartment, rendez-vous incontournable de la jeune création française

Designers Apartment est devenu un rendez-vous incontournable pour prendre le pouls de la créativité made in France. Cette saison, plus que jamais, le showroom piloté par la Fédération de la Haute Couture et de la Mode, avec l’appui du Défi (Comité de Développement et de Promotion de l’Habillement), s’est confirmé comme un passage obligé pour la presse et les acheteurs internationaux durant la Semaine de la mode parisienne, dans le superbe cadre de l’Atelier Richelieu.

Les créateurs des 12 marques sélectionnées à Designers Apartment cette saison - Vanni Bassetti FHCM

« Cette onzième session a été particulièrement positive attirant plus de 200 acheteurs, dont beaucoup de Japonais, Coréens, et des concept stores très connus. Des contacts, qui ont abouti aussi sur des prises de commandes », se réjouit la responsable du projet, Patricia Lerat (PLC consulting), en soulignant la grande variété des propositions avec « douze collections différentes très représentatives du panorama actuel de la mode, allant du très chic parisien aux marques créateur, du style urbain à la couture ».

Et de rappeler que les lauréats de l’Andam 2017, Y/Project, qui a remporté le grand prix, et Avoc, le prix du label créatif, « viennent de Designers Apartment ». Koché et Victoria/Tomas, qui défilent désormais dans le calendrier parisien, sont passées aussi par la rue de Richelieu, tout comme Wanda Nylon ou Christine Phung. L’initiative met en avant depuis octobre 2012 la richesse de la création française à travers la sélection pointue, chaque saison, d’une dizaine de jeunes marques françaises, comptant plus de deux ans d’existence et ayant déjà un certain chiffre d’affaires.

Ces nouveaux talents restent deux à trois saisons au sein de cet incubateur, le temps d’affiner ou d’étoffer leur proposition. « Nous leur offrons un accompagnement, non seulement en termes d’image, mais aussi de positionnement et de stratégie. Il y a beaucoup d’échanges, surtout dans la mise en place des premières collections, qui sont les plus difficiles. Il leur faut du temps. Or, c’est de plus en plus difficile. Le soutien des institutions est très important pour que les jeunes puissent émerger », note Patricia Lerat, qui coache avec passion les jeunes stylistes sélectionnés.

Au-delà du showroom, les heureux élus de Designers Apartment bénéficient du support de tout un système, qui se traduit par des conseils en gestion ou sur le plan juridique, ou une aide à la communication, par exemple avec leurs portraits réalisés par les soins de la Fédération. « Un dispositif-interface qui leur facilite l’accès à l’intimidant écosystème de la mode », souligne l'institution, qui leur donne par ailleurs une visibilité sur son site et surtout une crédibilité sur le marché.

Pour le printemps-été 2018, 12 marques étaient présentes au showroom : Afterhomework (Paris), Coralie Marabelle, Da/Da Diane Ducasse, Dawei, Kenta Matsushige, Mazarine, MiniMe Paris, Proêmes de Paris, Quoï Alexander, Savoar Fer, Victoria/Tomas et Wilfried Lantoine. Seul regret, l’absence de Frater, label du jeune styliste prometteur et talentueux Hugo Fontaine, qui après deux saisons n’a pas été retenu pour cette session.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversLuxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversCréation