Diadermine (Henkel) lance une gamme ciblant les millennials

Alors qu’il a été pendant longtemps la locomotive du rayon hygiène-beauté, le segment des soins visage, valorisé principalement par l’anti-âge, ne fait pas exception à la baisse de la consommation et décroche aujourd'hui. C’est dans ce contexte et donc pour recruter de nouvelles consommatrices que Diadermine, la marque de soins visage plutôt spécialiste de l’anti-âge, vise les millennials avec sa nouvelle gamme, Hydralist. 


Des produits de la gamme Hydralist lancée en janvier 2018 - Henkel

Lancée en janvier prochain, Hydralist se décline en quatre produits tels que le masque nuit ou la brume fine hydratante (environ 10,70 euros), autour d’une promesse : protéger la peau de la déshydratation urbaine. En mai 2018, la gamme s’élargira avec l’arrivée dans les rayons beauté de la grande distribution de trois masques en sachets à usage unique (1,95 euros). Des produits qui ont le vent en poupe puisque sur l’année 2016, leurs ventes en hyper et supermarchés ont bondi de 40 %, pour atteindre les 9,3 millions d’euros.  

Avec cette nouvelle gamme à la fois urbaine et nomade, la marque du groupe allemand Henkel veut donc séduire les 25-35 ans ultra connectées. Et pour incarner Hydralist, dont la communication sera 100 % digitale, Diadermine s’associe à Diane Ducasse, la fondatrice de la griffe de mode féminine Da/Da. Un label pointu qui a récemment intégré Designers Apartment, le showroom soutenu par la Fédération de la Haute Couture et de la Mode, une alliance plutôt inattendue donc dans le monde de la grande distribution.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

CosmétiquesBien-êtreCollection