Dolce & Gabbana fait voyager sa ligne couture

Loin des clameurs de la Semaine de la Haute Couture parisienne, Dolce & Gabbana a lancé en juillet 2012 sa ligne couture féminine, baptisée « Alta Moda ». Un projet qui s’est agrandi avec la collection « Alta Sartoria » pour l’Homme insérée en juillet 2014. Et qui, depuis un an, est passé à la vitesse supérieure en sortant des frontières transalpines via de multiples événements dédiés.


Le dernier show de prêt-à-porter Dolce & Gabbana, automne-hiver 2018-19 - © PixelFormula

Jusque-là, en effet, les collections Alta Moda et Alta Sartoria défilaient uniquement en Italie, dans des lieux emblématiques comme Venise, Capri, Portofino ou encore Palerme, au cours de longs week-ends, riches en fêtes fastueuses et événements spéciaux, réservés à une clientèle triée sur le volet dans un contexte à la fois convivial et ultra-exclusif.

En décembre 2016, la marque a apporté pour la première fois son événement couture à l’étranger avec un grand défilé organisé à l’Hôtel Peninsula de Hong Kong. Avec ce show, elle change de stratégie. L’artisanat extra luxe made in Italy avec des pièces opulentes et uniques est toujours mis en avant, mais les collections se teintent d’un esprit exotique, s’adaptant à chaque fois au public local. Tout comme la nouvelle génération de boutiques ouvertes depuis un an par Dolce & Gabbana.

Dans cette même logique, la marque a poursuivi son tour du monde en débarquant au Japon en 2017 avec un défilé en avril au Tokyo National Museum, suivi d’un autre en octobre au sein de l’ambassade italienne de Tokyo. Entre-temps, elle a récidivé en Chine, choisissant de faire défiler sa couture à l’hôtel Peninsula de Pékin. Enfin, dans la foulée, elle a profité de l’ouverture en novembre de sa boutique à Londres sur Old Bond Street pour y organiser un show couture à l’esprit british.

Cette année, Dolce & Gabbana s’attaque au continent américain. La maison va ainsi faire défiler ses deux collections couture à New York, du 6 au 9 avril, y présentant comme d’habitude aussi ses collections de haute joaillerie. Dans la foulée, elle va ouvrir le 11 avril une boutique sur Mercer Street (son premier point de vente dans le quartier de SoHo). Puis, le 13 avril sera inauguré un magasin à Miami. Les lieux des shows sont pour l’instant tenus secrets afin de préserver l’effet de surprise pour les hôtes.

Une surprise que Dolce & Gabbana ne pourra faire, en revanche, à ses invités mexicains, où elle présentera les mêmes collections Alta Moda, Alta Sartoria et Alta Gioielleria avec un show le 18 avril à Mexico au Musée Soumaya, comme l’a révélé la presse locale. Là encore, un choix stratégique pour la marque, qui souhaite se développer sur ce marché.

Tandis qu’auparavant, célébrités et riches clientes provenant du monde entier – Etats-Unis, Russie, Asie, Moyen-Orient notamment - étaient conviées en Italie, c’est désormais la marque qui va au-devant des nouveaux consommateurs du luxe, profitant de l’occasion pour toucher de plus près la clientèle locale grâce à l’ouverture de pop-up stores. L’idée est d’offrir à son public de multiples expériences à la fois différentes et uniques.

Selon certaines indiscrétions, la prochaine tournée couture du célèbre duo créatif pourrait se dérouler à nouveau en Italie, en juillet, dans l'un des splendides palais qui bordent le lac de Côme, près de Milan...

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterJoaillerieLuxe - DiversDéfilésEvénements
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER