E-commerce : l'Indien Flipkart lève 1,4 milliard de dollars

Flipkart fourbit ses armes contre Amazon. La plateforme de commerce en ligne indienne a collecté 1,4 milliard de dollars (1,32 milliard d'euros) de fonds en vue de mieux contrer les attaques de son concurrent américain, qui nourrit de fortes ambitions dans le pays. Il s'agit du plus important financement obtenu à ce jour par le commerçant en ligne indien. 

Le Chinois Tencent Holdings et les Américains Microsoft et eBay font partie du tour de table - DR

Le groupe chinois de médias sociaux Tencent Holdings, l'Américain Microsoft et la plateforme de vente en ligne eBay ont participé à ce financement, selon un communiqué de Flipkart publié ce lundi 10 avril.

« Nous sommes très heureux que Tencent, eBay et Microsoft – tous reconnus pour leur capacité à innover – aient choisi de s'associer à nous en Inde », ont ainsi déclaré Sachin Bansal et Binny Bansal, les fondateurs de Flipkart. Et d'ajouter : « Cet accord conforte notre résolution à accélérer la transformation du commerce en Inde, à travers la technologie. »

Le financement porte à 11,6 milliards de dollars l'évaluation de l'entreprise, soit moins que les 15 milliards qui avaient été atteint lors du précédent financement de 2015. Cette baisse reflète l'intensification de la concurrence dans le secteur du commerce en ligne indien.

L'an dernier, Amazon a annoncé un investissement de 5 milliards de dollars sur le marché indien et s'est récemment développé dans la vidéo et l'épicerie en ligne. Une stratégie d'expansion agressive dans un pays où la classe moyenne – qui connaît elle aussi une forte croissance – achète de plus en plus sur Internet.

Ce levée de fonds intervient alors que des rumeurs font état d'un possible intérêt de Flipkart pour Snapdeal, un concurrent de taille plus modeste. Les médias locaux ont ainsi indiqué que SoftBank Group souhaiterait échanger sa participation dans Snapdeal contre une participation dans Flipkart.

Dans le cadre de ce financement, eBay a investi 500 millions de dollars en échange d'une participation, selon un communiqué séparé des deux entreprises. Le spécialiste de la vente aux enchères fusionnera ses activités en Inde avec celles de Flipkart. Une porte-parole de Flipkart a déclaré qu'eBay continuera à fonctionner en tant « qu'activité séparée » au sein du groupe Flipkart, qui englobe notamment les portails Myntra et Jabong.

L'Américain eBay, un des pionniers du commerce en ligne en Inde, exploite localement une plateforme dont les activités vont de la vente de linge de lit à celle de téléphones. Toutefois, avec un marketing réduit et peu de lancements exclusifs, le groupe s'est retrouvé à la traîne face à ses concurrents Flipkart et Amazon.

Flipkart n'a pas souhaité communiquer les montants investis par Microsoft et Amazon. En janvier, la plateforme de commerce en ligne indienne a nommé un ancien dirigeant du fonds d'investissement Tiger Global (le principal investisseur dans Flipkart, qui détient un tiers de l'entreprise) au poste de PDG.

Un accord avec Snapdeal permettrait à Flipkart de se renforcer face à Amazon. De récents licenciements chez Snapdeal ont d'ailleurs accru les rumeurs d'une possible prise de contrôle de l'entreprise. Selon Sandy Shen, directeur de la recherche chez Gartner, « il s'agit de bonnes nouvelles pour Flipkart car cela consolide sa position de leader sur le marché, au moins à court terme, en gardant la concurrence à distance ».

Traduit par Lionel Tixeire

© Thomson Reuters 2018 All rights reserved.

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresSportDenimLingerieBalnèaireLunettesMariageParfumsCosmétiquesEsthétismeBien-êtreCoiffureDécorationArt de la tableDistribution