EPO Fashion : des ambitions de géant en Chine, mais pas seulement

Avec un chiffre d’affaires espéré de 1,5 milliard d’euros et plus de 2 000 magasins répartis entre la Chine et l’Europe, le groupe EPO Fashion, fondé en 2004 par Jenny Kim, affiche des objectifs ambitieux pour 2020. L’entreprise chinoise a successivement lancé les marques d’habillement MO&Co. en 2004, Edition10 en 2010 et Little MO&Co. au printemps 2017. Cette même année, la griffe de cosmétiques REC a vu le jour, suivie en 2018 par la marque de prêt-à-porter masculin Common Gender.


La collection printemps-été 2018 de la marque chinoise MO&Co. - Instagram @moco_official

Pour l’instant, son vaisseau amiral MO&Co., qui a installé à la mi-février un corner au Printemps Haussmann, compte 600 magasins au sein de la Grande Chine et six en Europe. Grâce à sa présence dans 18 pays, ventes en gros et au détail cumulées, la marque qui cible "la hipster métropolitaine" a engrangé des revenus de plus de 310 millions d’euros pour l’année 2017. Elle espère dépasser les 700 millions à horizon 2020.

La griffe Edition10, qui vient compléter l’offre milieu de gamme de MO&Co. par des collections plus sophistiquées, devrait, elle, multiplier par huit son chiffre d’affaires pour passer les 300 millions d'euros, et par plus de quatre le nombre de ses magasins dans le monde.
 
De son côté, la ligne enfant de MO&Co., Little MO&Co. vise l’ouverture de 600 magasins d’ici 2020, tandis que le label de cosmétiques REC dévoile tabler à cette échéance sur un chiffre d’affaires de 324 millions d’euros.
 
Pour réussir à atteindre de tels objectifs, EPO Fashion accroît sa présence au Royaume-Uni, où la marque doit ouvrir au printemps 2018 un magasin à South Molton Street, dans le quartier de Mayfair à Londres, en plus d’un corner Edition10 chez Harrod’s.

Afin de gagner en notoriété, l'entreprise ne lésine pas sur les moyens puisqu'en plus de faire appel à des mannequins de renommée internationale (le top danois Freja Beha Erichsen pour MO&Co. par exemple), l'entreprise organise de nombreux événements : des galas, des défilés, des soirées et des actions à visée caritative comme le MO_art Projet, à l'attention des enfants vivant dans les villages chinois reculés. Des manifestations dont l'enveloppe se monte, rien que pour la griffe MO&Co., à 7,4 millions d'euros sur les trois dernières années.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterBusiness