Egalité professionnelle : Antoine Arnault nommé au sein d'une « task force » public-privé

La secrétaire d’Etat en charge de l’Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a annoncé ce jeudi la composition de la « task force » public-privé dont la mission aura pour but de favoriser l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Parmi ses membres, Antoine Arnault, président de Berluti et administrateur chez LVMH.


Antoine Arnault, le 29 septembre 2013 à Paris - AFP

« Nous créons une "task force" public privé avec le World Economic Forum, coprésidée par deux ministres, Bruno Le Maire et moi-même, et par deux personnalités du monde des entreprises (…) », a déclaré Marlène Schiappa sur RTL.

On y trouve également Christelle Heydemann, présidente de Schneider Electric, Bernard Michel, président du conseil d'administration de Gécina, Sophie Bellon, présidente du conseil d'administration de Sodexo, Nicolas Dufourcq, directeur général de la Banque publique d'investissement, et Sophie Errante, présidente du conseil de surveillance de la Caisse des Dépôts.

« On est le premier pays européen à créer cette "task force". Le but c'est d'expérimenter, d'innover, de faire tout analyser en temps réel par le World Economic Forum et par des chercheurs indépendants qui puissent nous orienter dans nos politiques publiques », a souligné la secrétaire d’Etat en charge de l’Egalité entre les femmes et les hommes.

73 % des employés de LVMH sont des femmes

« L'égalité femmes-hommes est pour le groupe LVMH une évidence autant qu'une nécessité. C'est à la fois un objectif social et un enjeu de compétitivité économique. Nous devons à nos 145 000 salariés, dont nous n'oublions pas que 73 % sont des femmes, de nous engager résolument dans une telle dynamique », a déclaré Antoine Arnault dans un communiqué. « Je donc suis très heureux que le groupe, qui à travers le programme EllesVMH met déjà en oeuvre de nombreuses mesures en faveur de l'égalité femmes-hommes, soit à l'origine - avec nos cinq partenaires - de l'application en France de ce projet international majeur. Cette initiative me paraît, en outre, particulièrement cohérente avec celle que nous avons lancée récemment sur le bien-être et les conditions de travail des mannequins », a-t-il ajouté.

« La participation de LVMH à la task force sur l'égalité femmes-hommes marque la reconnaissance de l'engagement de LVMH depuis de nombreuses années, un engagement qui se prolonge aujourd'hui plus activement que jamais », a renchéri Chantal Gaemperle, directrice ressources humaines et synergies groupe, à l'initiative du programme EllesVMH.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

LuxeNominations