El Corte Inglés entend réduire sa dette d'un milliard d'euros en vendant des biens immobiliers

El Corte Inglés souhaite couper dans son patrimoine immobilier. Le groupe de distribution espagnol entend ainsi réduire sa dette accumulée d'un milliard d'euros. Selon Expansión, la société dirigée par Dimas Gimeno a convenu avec ses créanciers d'un calendrier de cessions immobilières à accomplir d'ici l'été prochain.


El Corte Inglés de la Castellana, à Madrid - ECI

Les seules installations logistiques d'El Corte Inglés représentent la moitié des actifs que le groupe cherchera à vendre pour atteindre son objectif au cours des prochains mois. Le reste consiste en une cinquantaine de locaux commerciaux d'une surface totale de 180.000 mètres carrés, une centaine de supermarchés, une vingtaine d'immeubles de bureaux et 32 actifs logistiques pour une surface totale de 500.000 mètres carrés.

Surnommé en interne « opération Batman », le processus est coordonné par Morgan Stanley, qui a déjà collaboré avec le géant de la distribution espagnole.

Si le plan se passe comme prévu, El Corte Inglés terminera l'année avec une dette d'environ 2 milliards d'euros. Cela, ajouté à l'injection de capital résultant de l'entrée du nouvel actionnaire qatari, placera le groupe espagnol dans les conditions financières pour une possible introduction en Bourse, objectif qui est sur la table après l'accord avec le nouvel investisseur.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterDistribution