Escada fête ses 40 ans sur les podiums avec un défilé imaginé par son nouveau designer

La mode adore les débuts de nouveaux créateurs, en particulier quand ils coïncident avec un nouveau départ pour une maison légendaire.


Voir le défilé
Escada - Printemps-été 2019 - Prêt-à-porter féminin - New York - © PixelFormula

Les attentes étaient donc considérables quand une foule de rédacteurs de mode et d'It Girls s’est pressée à l’Uptown Armory sur Park Avenue, pour le premier défilé imaginé par le créateur d’Irlande du Nord Niall Sloan pour la légendaire maison allemande Escada, qui fête cette année son 40e anniversaire.

Ils ont pu assister à une démonstration de mode extrêmement succincte, faisait référence à de nombreux codes de l’esthétique Escada, tout en les remettant au goût du jour avec des matériaux fluides modernes et du sportswear facile à porter adapté à l’époque.

Aux yeux des mamans de nombre de gens, Escada a atteint son apogée il y a 25 ans, quand ses silhouettes à épaulettes évoquaient Joan Collins, la princesse Diana ou Kim Basinger, qui a reçu un Oscar en robe Escada.

Lancée par un couple marié, Margaretha et Wolfgang Ley – un ancien mannequin suédois d’une grande beauté et un homme d’affaires allemand affable quoi que coriace –, Escada a connu une croissance incroyablement rapide pendant sa première décennie d’existence, propulsée par un usage audacieux des couleurs primaires par Margaretha, des formes résolument féminines et des finitions ouvragées. Sa mort d’un cancer à l’âge de 56 ans en 1992 a privé la mode allemande d’une de ses plus grandes icônes.

En 2009, Lakshmi Mittal, le milliardaire londonien, a acquis Escada pour un montant estimé à environ 70 millions euros, quelques mois après que la maison a ouvert une procédure d’insolvabilité auprès d’un tribunal de Munich. D’un point de vue commercial, la marque dispose de bases plus solides, mais ces dernières années, Escada a néanmoins semblé partir à la dérive, n’incarnant plus qu’un pâle reflet de sa gloire passée. Mais c’était jusqu’à la nomination au poste de PDG d’Iris Epple-Righi, cadre expérimentée de chez Calvin Klein, en septembre 2016. Et l’arrivée de Niall Sloan six mois plus tard, qui avait auparavant travaillé en étroite collaboration avec Christopher Bailey chez Burberry et œuvré brièvement pour une autre marque britannique, Hunter.

Le nouveau directeur général de la création a résolument adopté la couleur, ouvrant sur une robe crayon fuchsia et une veste jaune bourdon aux épaules volumineuses, avec de gros boutons dorés. Il a proposé des trenchs élégants en imprimé d’archive à grands caractères, des robes du soir fleuries en crêpe de chine couleur bonbon et de nombreuses versions des blazers à maxi-épaulettes de fille ambitieuse à la Dynasty.

Mais parce que Niall Sloan est doué pour les coupes et maîtrise parfaitement les couleurs, ces looks n’avaient pas l’air démodés. Ajoutez à cela toute une série de corsages et robes à imprimé équestre – le nom d'Escada a été inspiré par un magnifique cheval de course admiré un jour par Margaretha et Wolfgang sur un hippodrome –, et voilà un début qui fait son effet pour Niall Sloan. Et des tas de marchandises pour remplir les rayonnages du vaste réseau de boutiques Escada.

« Il s'agit d'une femme qui a confiance en elle, qui n’a pas peur d’assumer la couleur, mais veut une garde-robe moderne et facile à porter », expliquait Niall Sloan.

Escada possède près de 250 enseignes, rien qu’avec ses propres boutiques, franchises et « shops in shops ». À cela s’ajoutent 500 points de vente dans les grands magasins et les enseignes spécialisées.

« Nos ventes sont également réparties entre Europe, Asie (notamment le Japon) et Amérique du Nord, laquelle est un marché très important pour nous, ce qui explique pourquoi nous voulions fêter cet anniversaire ici », expliquait la PDG, Iris Epple-Righi.

Escada ne divulgue pas son chiffre d’affaires, mais les ventes sont estimées actuellement à plus de 300 millions d’euros, soit quatre fois le prix d’achat payé par les Mittal.

Traduit par Marguerite Capelle

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER