Esprit change de directeur général et nomme un président exécutif

Engagé dans un plan de rationalisation, le groupe Esprit procède à un changement de capitaine. A partir du 1er juin prochain, il accueillera Anders Kristiansen au poste de directeur général (CEO), en remplacement de José Manuel Martinez Gutierrez, qui occupait ce poste depuis septembre 2012. Selon la société, ce dernier quitte Esprit pour des raisons personnelles.


Anders Kristiansen - Esprit

Le nouveau patron d’Esprit, qui recevra un salaire annuel de 1,4 million d’euros, a dernièrement occupé le poste de directeur général de la chaîne britannique New Look, de 2013 à septembre 2017. Il avait construit sa carrière au sein du groupe Bestseller, pour son activité chinoise, et chez Staples, en Chine également. Un pays dans lequel Esprit souhaite repartir sur une dynamique positive.

« Nous regrettons beaucoup de perdre M. Martínez car sa contribution a été précieuse. Au cours des cinq dernières années, il a inversé une tendance de sévère baisse des résultats en stabilisant les opérations, en restructurant l'organisation et en améliorant la rentabilité », commente Raymond Or Ching Fai, président non exécutif du conseil d’administration, qui passe lui président exécutif d’Esprit à partir du 1er avril. Il aura pour mission de jouer un rôle plus actif dans la nouvelle phase de transformation de l'enseigne, qui inclut donc un plan ambitieux en Chine.


Raymond OrChing Faidevient président exécutif du groupe Esprit, un poste qui a déjà existé par le passé - Esprit

Les ventes de la chaîne d’habillement, qui fête ses 50 ans cette année, s’avèrent plutôt en berne. Au premier semestre de son exercice 2017/18, la société a enregistré une baisse de ses ventes de 3,4 %, et de -9,6 % en monnaies locales, pour s’établir à 8,039 milliards de dollars de Hong Kong (soit 840,5 millions d’euros). Elle a enregistré des pertes s’élevant à 954 millions de dollars de Hong Kong, soit près de 100 millions d’euros, alors que son résultat était positif de 61 millions de dollars de Hong Kong (6,4 millions d’euros) au premier semestre 2016/17. Le parc de l’enseigne a diminué de 7,4 % en mètres carrés sur ces six mois, résultat de la politique de fermeture de magasins.

Esprit s’appuie à ce jour sur un réseau de 630 boutiques à l’enseigne et plus de 5 800 points de vente wholesale dans 40 pays. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterNominations