Etam et Undiz dévoilent un flagship connecté sur les Champs-Elysées

Pour la première fois, les deux enseignes du groupe Etam font boutique commune sur l’artère la plus réputée de la capitale. Le magasin de 500 mètres carrés, inauguré le 16 décembre dernier, présente deux visages – l’esprit frenchy et sexy d’Etam, et l’ADN cool et street d’Undiz -, reliés par plusieurs dispositifs connectés et ingénieux.


Les deux marques ont pris la place du concessionnaire Mercedes - Etam

Au 118 de l’avenue des Champs-Elysées, une large façade vitrée dotée d’une arche lumineuse accueille le visiteur. Etam déploie ensuite son offre sur 350 mètres carrés, mise en valeur par une série de mannequins et de nombreux visuels épinglés au mur, à la manière d’un affichage sauvage géant.


Le concept Undiz Machine a été lancé 2015 à Toulouse - Etam

Les 150 mètres carrés consacrés à Undiz abritent le concept novateur de la marque jeune, l'« Undiz Machine » : le client choisit son produit sur une borne connectée et le réceptionne quelques instants plus tard après que celui-ci a voyagé dans une capsule du stock à la boutique, en passant par des tubes traversant l’espace de vente. Un mur social, constitué d’écrans, permet aussi à Undiz de mettre en valeur ses fans en magasin.


L'espace verrière au second plan - Etam

Pour relier les deux griffes, une verrière centrale endosse le rôle d’espace événementiel, commune à Etam et Undiz et entièrement modulable. Un planisphère indique également leur présence dans le monde, soit 1 400 magasins dans 50 pays pour Etam et 203 boutiques réparties dans 17 pays pour Undiz.


Espace essayage - Etam

En cabine, des tablettes permettent à la cliente de commander une autre taille ou produit et de se le faire apporter par un vendeur. Chacun d’entre eux étant équipé d’un terminal connecté, permettant d’accéder aux demandes des clients et surtout de procéder à un encaissement mobile, épargnant donc le passage en caisse. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

LingerieDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER