Fabergé porte son regard sur l'Asie

Fabergé, le joaillier de grand luxe aujourd'hui contrôlé par le groupe minier Gemfields, a fait son entrée sur le marché indien, grâce à l'organisation de présentations privées ou « trunks shows » dans les villes de Bombay et New Delhi.

Le célèbre œuf Fabergé

Les articles proposés à la vente dans le pays comprennent une gamme de pierres précieuses, émeraudes, rubis, saphirs et garde-temps, et notamment la montre Lady Compliquée, à des prix compris entre 5 000 et 3 millions de dollars.

« L'Inde ainsi que les autres marchés asiatiques bénéficient d'un potentiel extraordinaire, confirmé par les réactions que nous avons observées ces derniers jours. Notre relation avec Gemfields nous aide à produire des pièces merveilleuses. L'Asie reste largement inexplorée pour nous et vous pouvez vous attendre à ce que la prochaine étape de notre développement se déroule dans la région », a ainsi déclaré Sean Gilbertson, le PDG du joaillier londonien, au journal indien Economic Times.

Fabergé inaugurera deux nouveaux points de vente cette année. Selon Sean Gilbertson, la marque n'a pas été grandement affectée par le ralentissement observé sur le marché du luxe, notamment parce que sa clientèle est plus restreinte et son prix de vente moyen nettement plus élevé que celui de la grande majorité des autres marques de joaillerie.

Le joaillier, qui est disponible dans 39 magasins multimarques comme Mayfair et Harrods, envisage d'organiser de nouveaux « trunk shows » en Asie. Il viserait les cités phare de Singapour et Hong Kong, ainsi que la Malaisie.



Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

JoaillerieBusiness