Fashion Revolution : Adidas, Reebok, M&S et H&M parmi les marques les plus transparentes

Adidas et Reebok sont les marques les plus transparentes au monde. Toutefois, selon Fashion Revolution, même si ces dernières ont réalisé les meilleurs scores, il leur reste encore beaucoup à faire avant de pouvoir être considérées comme complètement transparentes.

Adidas

L'organisation, qui tient jusqu'à dimanche la Fashion Revolution Week, a publié les résultats de son dernier indice de transparence dans le secteur de la mode.

Adidas et Reebok ont tous deux accumulé 121,5 points sur 250, soit un score de seulement 49 %. Les deux marques de sport sont suivies par Marks & Spencer, avec 120 points, et H&M, avec 119,5 points. La moyenne est de 49 points, soit un score – décevant – inférieur à 20 %, et seules huit marques ont réalisé un score supérieur à 40 %. Il s'agit d'Adidas, Reebok, Marks & Spencer, H&M, Banana Republic, Gap, Old Navy et Puma.

En ce qui concerne les marques premium et de luxe, neuf d'entre elles ont obtenu un score compris entre 21 et 30 % (soit au-dessus de la moyenne) : Bottega Veneta, Gucci, YSL, Hermès, Hugo Boss, Burberry, Coach, Hudson's Bay et Saks Fifth Avenue. Dix autres – dont Dior, Chanel, Miu Miu et Louis Vuitton, ont quant à elles obtenu un score inférieur à 15 %.

La bonne nouvelle est que 32 marques – dont Asos, Benetton, C&A, Esprit, Gap, Lululemon, Marks & Spencer, Uniqlo, et VF Corporation – publient leur liste de fournisseurs. Il s'agit d'une amélioration par rapport à 2016, lorsque seules cinq marques, parmi les 40 étudiées, avaient rendu publique cette liste. Par ailleurs, cette année, 14 marques indiquent dans quelles usines leurs vêtements sont teints, lavés, imprimés ou traités.

Fashion Revolution

L'étude a aussi dévoilé que peu de marques divulguent les efforts entrepris concernant l'amélioration des salaires, la qualité des négociations salariales ou encore la réduction des ressources consommées. En moyenne, seulement 9 % de l'information demandée dans ces domaines ont été communiqués, selon Fashion Revolution.

« Les gens ont le droit de savoir que leur argent ne favorise pas l'exploitation, les abus des droits de l'homme et la destruction de l'environnement. Il n'est pas possible de demander au gouvernement et aux entreprises de rendre des comptes s'il est impossible de voir ce qui se passe en coulisses. C'est pourquoi la transparence est tellement importante », a ainsi déclaré Carry Somers, la cofondatrice de Fashion Revolution. « En publiant cette étude, nous espérons que les marques seront orientées dans une direction favorable, permettant de changer le fonctionnement du système, en commençant par plus de transparence. »

Les marques se sont vues attribuer des points en fonction de leur niveau de transparence dans cinq catégories : politique et engagement, gouvernance, traçabilité, évaluation et gestion des fournisseurs et problèmes clés – c'est-à-dire relatifs aux salaires, aux négociations collectives et à l'innovation du modèle commercial.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2017 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterSportMode - DiversIndustrie