Fashion Week : Paris affiche un programme intense

Après New York, Londres et Milan, Paris prend le relais et termine le marathon des collections de prêt-à-porter féminin pour l’automne-hiver 2015-16. Une Semaine de la mode très attendue, qui s’étire sur neuf jours pleins, du mardi 3 mars au mercredi 11 mars.

Au programme cette saison, quatre jeunes créateurs feront leurs premiers pas, deux marques feront leur retour au sein du calendrier officiel, tandis que de nouveaux directeurs artistiques sont attendus pour leurs débuts à la tête de grandes griffes. A l’instar de John Galliano chez Maison Margiela, qui revient pour la première fois sur les podiums parisiens près de quatre ans après son retentissant licenciement par Dior.

Louis Vuitton printemps/été 2015 - (Photo: PixelFormula)

Le défilé de la première collection de prêt-à-porter Maison Margiela signée par le créateur anglais marquera l’un des temps forts de la semaine. Après le vif succès remporté le 12 janvier à Londres avec le défilé haute couture, l’attente est grande de la part du public parisien. La collection masculine de Maison Margiela, présentée dans la capitale en janvier dernier, a été dessinée en effet par une équipe interne, et non par l’ex-couturier de Christian Dior arrivé chez Margiela il y a juste quatre mois.

Les regards seront également pointés vers Guillaume Henry qui présentera son premier show pour Nina Ricci le samedi 7 mars, ainsi que vers Nadège Vanhee Cybulski, qui débutera chez Hermès. Le défilé du sellier ne se tiendra pas en clôture de la semaine comme lors de la saison dernière, mais le lundi 9 mars. A signaler aussi Adam Andrascik, qui vient d’arriver chez Guy Laroche. Ce créateur trentenaire, peu connu du grand public, fait partie de l’avant-garde britannique. Il dévoilera sa première collection Guy Laroche le 4 mars.

Deux noms réintègrent par ailleurs le calendrier parisien cette saison, comme l’indique la Chambre syndicale du prêt-à-porter des couturiers : le jeudi 5 mars, Paco Rabanne, griffe reprise en main depuis deux ans par le styliste Breton Julien Dossena, et le lundi 9 mars, le designer belge Lutz Huelle.

Plus de 5 000 visiteurs sont attendus à Paris pour cette manifestation avec 92 défilés prévus, contre 93 en septembre 2014, auxquels s’ajoutent une dizaine de shows hors calendrier et plusieurs présentations. Les festivités se dérouleront au Palais de Tokyo, centre névralgique de la Semaine parisienne avec 18 défilés, ainsi que dans d’autres lieux emblématiques de la capitale, tels le Grand Palais, le Palais des Beaux-Arts, l’Espace Ephémère Tuileries, l’Hôtel Salomon de Rothschild, l’Institut du Monde Arabe, l’Hôtel de Ville de Paris, la Mairie du 4e, etc.

Simon Jacquemus est l'un des jeunes créateurs les plus suivis de la semaine parisienne - (Photo: PixelFormula)

La Semaine de la mode parisienne fait la part belle aux talents prometteurs et aux nouveaux noms. Ainsi, aux côtés de jeunes créateurs, déjà devenus incontournables pour certains comme la Française Christine Phung, le Belge Anthony Vaccarello ou encore Jacquemus, autodidacte de 25 ans au succès grandissant, on retrouvera lors de la journée d’ouverture ce mardi le Japonais Anrealage, qui a intégré le calendrier en septembre dernier, tout comme l’Indien Rahul Mishra, prévu quant à lui le mercredi 11 mars. En revanche, la marque street et luxe new-yorkaise Hood By Air disparaît du calendrier parisien après son premier essai en septembre.

L’on pourra découvrir, également, en ce premier jour, deux jeunes marques : Each x Other, la griffe née en 2012 de la rencontre entre le designer de mode Ilan Delouis et Jenny Mannerheim, directrice artistique et galeriste, qui propose un vestiaire commun pour femme et homme et se distingue par son style androgyne contemporain.

Autre nouveauté ce jour-là, la styliste danoise Anne Sofie Madsen, qui a commencé à travailler sous l’égide de John Galliano et d’Alexander McQueen. Elle a lancé sa propre marque en 2011, année où elle a débuté sur les podiums londoniens, puis dans la Fashion Week de Copenhague, pour atterrir enfin à Paris.

Les deux autres stylistes à faire leurs premiers pas dans le calendrier sont Esteban Cortazar, le lundi 9 mars, et Vanessa Seward, le mardi 10 mars. Jeune prodige, l’Anglo-Colombien Esteban Cortazar s’est fait remarquer d’abord aux Etats-Unis à la Fashion Week de Miami et de New York à peine âgé de 18 ans, puis en Europe, où il a pris la direction artistique d’Ungaro entre 2007 et 2009, avant de relancer sa propre marque de Paris, où il est installé depuis 2012. Quant à Vanessa Seward, elle a été la directrice artistique d'Azzaro de 2002 à 2011, et a lancé sa propre marque l’an dernier avec l’aide d'APC.

Un look de la styliste danoise Anne Sofie Madsen, qui débute à Paris ce mardi

Mercredi 4 mars sera le tour entre autres de Cédric Charlier, Dries van Noten, Alexis Mabille, Rochas et Vionnet, suivis jeudi 5 de Balmain, Carven, Rick Owens et Lanvin, tandis que, parmi les ténors, Christian Dior défilera vendredi, Mugler, Elie Saab et Nina Ricci, samedi, Céline, Ungaro et Givenchy dimanche, Hermès et Saint Laurent lundi, Chanel et Valentino mardi, Vuitton et Miu Miu le dernier jour, mercredi 11 mars.

Ne figurent plus au calendrier notamment Jean Paul Gaultier, qui a fait ses adieux au prêt-à-porter en septembre, tout comme Victor&Rolf, les deux griffes ayant décidé de se concentrer sur la haute couture. Est absent également Maxime Simoëns, qui a officialisé en janvier sa séparation avec son actionnaire LVMH. Il avait annoncé à l’occasion vouloir faire une pause dans le développement de sa marque.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterDéfilés