Fashion Week : la beauté expérimentale fait son retour à Paris

Le make-up aventureux a décidément repris ses droits sur le podium des défilés printemps-été 2018. Les créateurs ont multiplié les coups d'éclat esthétiques ce week-end.



Quelques créateurs sont évidemment restés sages, notamment Celine, Elie Saab et Givenchy qui ont opté pour le minimalisme d'un visage à peine maquillé d'une touche fond de teint, de highlighter ou de corail sur la bouche. Mais ailleurs, l'audace et l'expérimentation ont pris le pas sur le nude.

Comme des Garcons, une maison célèbre pour son interprétation conceptuelle de la mode, a mené la danse en mêlant volume, tresses, rubans, noeuds et jouets en plastique dans la chevelure des mannequins. Les mannequins de Vivienne Westwood affichent un air totalement taquin, le menton orné d'empreintes scintillantes et le visage habillé de bandes de fard métallique et de mèches de cheveux plaquées dans tous les sens.

John Galliano, plus subtil, compose un look à partir d'une chevelure légèrement défaite, de teints imparfaits et d'un curieux eyeliner posé de façon à connecter le coin externe de l'oeil et le sourcil. Survoltée, Masha Ma a choisi une bouche rouge aux contours pointus, associée à une frange sculptée au gel. Valentino, de son côté, joue la romance à la sauce millennial en optant pour un fard rose flashy posé sur la paupière et étiré sur les pommettes. Un style ultra féminin et légèrement futuriste.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2017 AFP-Relaxnews.

CosmétiquesEsthétismeCoiffureBeauté - DiversDéfilés